Société




Mali – Ramadan: Approvisionnement satisfaisant du marché

Les produits de consommation de première nécessité sont stockés en masse dans la plupart des grands magasins de stockage à…

Les produits de consommation de première nécessité sont stockés en masse dans la plupart des grands magasins de stockage à travers le pays, éliminant ainsi quasiment tout risque de rupture d’approvisionnement du marché durant le mois de Ramadan.

C’est ce qui est ressorti de la visite du ministre de l’Industrie et du Commerce, Mohamed Ag Erlaf, le 6 avril dernier dans les locaux des magasins de stockage des sociétés GDCM de Modibo Keita, SODIMA et Kouma et Frères.

« Les différentes quantités que nous avons vues dans ces magasins de stockage, notamment en riz, en lait, en farine, en sucre et en huile, qui sont des produits de grande consommation, surtout au mois de Ramadan, nous rassurent. Les quantités disponibles vont nous permettre d’aller loin », avait affirmé Youssouf Bathily, Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), présent aux côtés du ministre lors de la visite.

Prix plafonds

Le Conseil national des prix a, lors de sa toute première session ordinaire de l’année 2020, tenue le 2 avril dernier, procédé à la fixation des prix plafonds des produits de première nécessité, convenus entre le ministère de l’Industrie et du commerce et les opérateurs économiques bénéficiaires d’allègements fiscaux.

Pour le sucre en poudre, le prix de la tonne est arrêté à 450 000 francs CFA et celui du kilogramme plafonné à 500 francs CFA. Le prix en gros de la tonne du riz brisé non parfumé est fixé à 300 000 francs CFA,  tandis que celui du kilogramme est arrêté à 350 francs CFA.

La bouteille de gaz B6 de 6 kg est plafonnée à 2 910 francs CFA et celle de gaz B3 de 2,75kg à 1 335 francs.

Enfin, pour le pain, le prix de la baguette de 300g est arrêté à 250 francs CFA, ramenant celui de la baguette de 150g à 125 francs CFA.

Germain KENOUVI