CultureArts Plastiques, Culture




Partenariat Bamako–Angers : la photo au-delà des frontières

Un photographe talentueux Le directeur de la maison du partenariat explique que le choix d'Harandane Dicko s'est vite imposé. Le jeune…

Un photographe talentueux Le directeur de la maison du partenariat explique que le choix d’Harandane Dicko s’est vite imposé. Le jeune natif de Tombouctou a participé à  plusieurs expos collectives au Mali (5e, 6e, 7e et 8e rencontres photo de Bamako) et dans le monde (festival visages francophones de Cahors à  la bibliothèque François Mitterrand de Paris, le festival de Fès au Laban). l’artiste à  travers ses photographies, témoigne d’une grande générosité et d’une ouverture vers le monde extérieur. Ses images parlent non seulement de phénomènes de société tels que la mendicité, les accidents de circulation, mais aussi, de la beauté et la richesse des échanges inter-états. «Â Hommage aux figures », témoigne du partenariat entre Bamako et Angers. Y figurent les acteurs qui ont de près ou de loin, contribué à  la pérennisation des échanges. Parmi ces personnes, figurent : Alioune Ifra N’diaye, Aminata Dramane Traoré, Lassy King Massassy et plein d’autres. Signalons que ces photos avaient dans un premier temps, été exposées au mois de Mars 2007 à  Angers. Amkoullel, l’enfant peulh Acteur incontesté du partenariat Bamako-Anger, Amkoullel a donné un concert après le décrochage de l’expo de Harandane Dicko. Ces deux jeunes artistes âgés tous les deux d’une trentaine d’années, sont un exemple palpant d’une bonne et longue coopération enrichie par la jeunesse toujours en place. Ainsi, Amkoullel a interprété en live, des morceaux de son prochain album à  paraitre en 2010 en France. Toujours engagé, Amkoullel à  travers ce nouvel album, incite à  l’éveil des consciences, à  l’amour, à  l’entre aide, au partage. C’’est un album assez particulier qu’il présentera avec une coloration musicale particulière. Il utilise cette fois-ci, des instruments du terroir malien tels le kamalé n’goni, la guitare traditionnelle, merveilleusement combinés avec des instruments plus modernes et sophistiqués Musique, musique ! l’enfant peulh a tenu le publique en haleine pendant près de deux d’affilée. Ses danseurs Gafou Kiss et Papi, ont également fait des démonstrations de danse qui n’ont laissé personne indifférent. La fête a enregistré la participation d’un public important qui a effectué le déplacement d’Angers. Chose qu’ils n’ont d’ailleurs pas regretté parce que le jeu en valait la chandelle. Souhaitons bon vent a Amkoullel et Harandane Dicko qui sont des porte drapeaux des différents partenariats entre le Mali les villes françaises