Société › Éducation

Salon International de l’étudiant : s’informer pour s’orienter

Le thème de 5ème édition est « la filière à  l’université des sciences juridiques politiques et les métiers du droit ». l’objectif de ce salon est d’informer les élèves et les étudiants sur les différentes filières des universités publiques et privées. Il s’agit également d’informer les acteurs de l’enseignement supérieur secondaire et professionnel sur une plate forme créée en vue d’informer et orienter les élèves et étudiants maliens sur les filières de formation et leurs débouchés après le Bac. Cette année, la particularité de ce salon est le nombre croissant des visiteurs attendus. Ils devraient être 6000, selon les organisateurs. Comme d’autres particularités, les écoles supérieures maliennes et été étrangères (Tunisie, Maroc, Burkina Faso) présenteront aux élèves, étudiants et parents d’élèves, leurs offres de formation, les conditions d’accès, le système et les diplômes obtenus. Les lycéens précisément les « terminalistes » sont nombreux à  livrer leurs impressions. Ramata Sidibé, lycéen « C’’est ma première participation à  ce salon. Je pense que C’’est une bonne chose qui nous permet de mieux nous orienter ». Adama Traoré lycéen « J’ai eu des informations ici sur les différentes filières. Apres mon Bac , je sais o๠aller désormais » témoigne –t-il. Le promoteur du salon se réjoui de la participation de nombreux professionnels qui vont animer des conférences sur les différents sujets. « Nous avons fait appel à  des professionnels de tous les métiers qui vont, à  travers des conférence et débats expliquer aux élèves, tous ce qu’il faut savoir pour accéder à  un métier et quelles sont les contraintes et avantages » déclare –t-il Boubacar Tapo dit Garba , promoteur du salon. Représentant des partenaires et satisfait de constater leurs stands envahis par les visiteurs , Amadou T Sidibé de l’ISPRIC déclare que que les partenaires demeurent toujours engagés à  promouvoir de l’éducation à  travers le salon de l’éducation. Du coté de l’autorité et précisément le professeur Dialla Konaté, le représentant du ministre de l’enseignement supérieur a remercié le promoteur de ce salon pour son initiative. « Ce salon commence à  entrer dans le programme du gouvernement » a–t-il affirmé.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut