ORTM : Baba Dagamaissa partira t-il ?…

Ca sent le roussi pour le directeur général de l’Office de Radiodiffusion télévision du Mali, Baba Daga. A défaut d’une fatwa, le Haut conseil islamique demande la démission pure et simple du directeur de l’ORTM. l’ultimatum devait expirer hier mercredi. Faute de satisfaction, l’organisation islamique entendait montrer de quel bois elle se chauffe. Le courroux des musulmans contre Baga s’explique par la manière désinvolte avec laquelle celui-ci a rabroué des membres de la Commission d’observation de lune venus s’acquitter d’un devoir religieux pour informer les fidèles sur l’apparition du croissant lunaire comme cela se passe d’habitude dans notre pays et depuis belle lurette. Même l’intervention du président du Haut conseil islamique, Mahmoud Dicko n’a pas fait fléchir le directeur qui a estim頫 ne pas apprendre son métier des émissaires religieux ». Dans une émission diffusée sur une radio islamique très écoutée de la place lundi dernier, en synchronisation avec d’autres radios islamiques, les hommes de Dieu s’en sont pris avec véhémence au tout premier présentateur du journal télévisé du Mali. Il a reçu à  la pelle invectives et imprécations de toutes parts avant d’être déclaré ennemi de l’islam. Selon des indiscrétions ces accusations ont été bottées en touche par Baba Dagamaà¯ssa. Nos tentatives de joindre le directeur général ont été vaines. Quelle mouche a piqué Baba Dagamaà¯ssa de défier le tout puissant haut conseil islamique ? Sera-t-il débarqué à  la faveur du conseil des ministres ce jeudi ? En attendant d’avoir une réponse à  ces questions, à  l’ORTM, on grince des dents…