Visite à la ferme avicole de Marakaforo : Un belle réussite de la société SOUDOUF

En procédant à  la visite de cette ferme, le président ATT avait le souci d'encourager la société Doucouré et frères…

En procédant à  la visite de cette ferme, le président ATT avait le souci d’encourager la société Doucouré et frères (Soudouf) et d’inciter tous les opérateurs économiques à  s’investir dans le sous secteur de l’élevage qui constitue l’un des leviers du développement agricole du Mali Une ferme créée en 1998 sur fonds propres Les frères Doucourés convaincus que le Mali ne peut réussir son développement économique sans une réelle contribution du secteur privé, ont crée un certain nombre d’entreprises sur fonds propres dont la ferme Avicole de Marakaforo. Elle a démarré ses activités en septembre 1998 avec un système d’élevage semi-moderne, C’’est en 2002 que les frères Doucouré ont intensifié les moyens vers une aviculture moderne par l’implantation des équipements modernes. A l’époque, la ferme était en phase d’aviculture au sol (non moderne). Une production de 175000 poussins par mois et plus de 500 emplois crées Selon Sidiki Doucouré, président d’honneur de la société après avoir souhaité la bienvenue a précisé qu’aujourd’hui la ferme a une production de 175000 poussins par mois, 45000 œufs par jour, 2 tonnes de poulets de chair par jour.. « l’augmentation des effectifs nous a amené à  mettre en place une unité de fabrique d’aliments volailles dont la capacité de production est de 10 tonnes par heure et une unité de fabrique d’alvéoles d’une capacité de 20000 alvéoles par jour. Dans les perspectives, nous comptons faire 500 000 poussins par mois à  l’horizon 2012 ». Encourager le secteur privé Dans la réalisation de cette ferme, l’accompagnement du gouvernement n’a pas défaut dans le souci de faire du secteur privé un moteur de développement économique « Nous avons bénéficié de l’appui et de l’accompagnement du gouvernement, pour ne citer que les avantages fiscaux et douaniers qui nous ont été accordés. Nous souhaitons bénéficier davantage d’appui du gouvernement pour mieux développer ce secteur. Nous avons choisi la filière avicole parce que nous sommes convaincus qu’elle contribue réellement à  la création d’emplois et à  l’autosuffisance alimentaire » explique t-il. A cet effet, il convient de noter que la ferme a crée plus de 200 emplois direct permanents et plus de 500 emplois indirects. Un secteur qui emploie près de 80% de la population La ministre de l’élevage et de la pêche, Mme Diallo Madeleine Bah a fait savoir que ce secteur occupe près de 80% de la population. « Il est important de rappeler que l’élevage connaà®t une croissance rapide. Compte tenu de tous les efforts que le gouvernement ne cesse de déployer aux cotés des éleveurs pour soutenir le développement de ce secteur. Au Mali, il constitue un levier du développement. L’élevage est pratiqué sous deux formes : traditionnel et moderne. C’’est cette forme moderne qui est pratiquée par la ferme Avicole de Marakaforo avec une production de 175 000 poussins par mois. Lutter contre l’insécurité alimentaire Après avoir visité la ferme sous la conduite de Malick Doucouré et Sidiki Doucouré, l’hôte de marque, Amadou Toumani Touré, président de la république s’est dit impressionné et fier. « Une telle réalisation aussi variée, aussi moderne et complète réalisée par une entreprise malienne est une fierté. Je félicite cette société et l’ensemble de tous les travailleurs de la ferme. A cela, il faut compter une solution à  la sécurité alimentaire, J’ai visité toutes les chaines, celle de production, de conception etc… J’avoue que J’ai été largement impressionné par tout ce que J’ai vu ». Pour le président de la république, le sous secteur de l’ élevage notamment l’aviculture constitue u moyen efficace de lutte contre l’insécurité alimentaire.