Société › Actualités Société

Le Mali rend hommage à Kadhafi

Vendredi 28 octobre, après la prière de 13h, un ultime hommage sera rendu à  feu Mouammar Kadhafi. Après un discret enterrement en plein désert libye, réduisant le guide à  un non être laconique, le Mali entend lui rendre les honneurs funèbres dus à  tout musulman mort. Si exposer un corps de la manière dont le CNT l’a fait à  Misrata est contraire à  la loi islamique, à  cette charia, qui risque d’être la ligne de conduite en Libye désormais, le repos de l’âme d’un mort est une obligation religieuse. Aussi, les autorités religieuses maliennes procéderont à  une lecture de coran, qui sera suivi d’un meeting d’information visant à  perpétuer les idéaux de l’ancien dirigeant libyen. Une marche funèbre sur les ambassades des pays membres de la coalition occidentale mettra un terme à  cette journée d’hommage dédiée à  la mémoire de Mouammar Kadhafi, rapporte la presse locale. Cette manifestation se justifie amplement, quant on regarde tous les bienfaits de la Libye envers le Mali. Faut-il rappeler les investissements importants réalisés par le régime de Kadhafi au Mali et dans plusieurs secteurs de l’économie nationale. Ainsi, la coalition malienne de soutien à  la Grande Jamahiriya Libyenne, au cours d’une assemblée générale tenue à  son siège, le dimanche 23 octobre a décidé de souligner et de rappeler au bon souvenir des Maliens l’empreinte de Kadhadi en terre malienne. Pour le président de ladite coalition, Mohamed Macki Bah, par ailleurs, président de l’Union des jeunes musulmans du Mali (UJMMA), « Mouammar Kadhafi est un martyr tombé sous les balles de l’impérialisme ». Il a ajouté que le Guide de la Jamahiriya Libyenne a subi le même sort que les grands révolutionnaires africains à  l’image de Patrice Lumumba, Thomas Sankara etc. « Nous ne regrettons pas sa mort, puisqu’elle devait de toute façon survenir un jour. Seulement nous déplorons les circonstances dans lesquelles il a été tué » a-t-il fait remarquer. Et de poursuivre indigné : « Kadhafi a été assassiné par des ennemis de l’islam comme l’ont été les petits fils du prophète (PSL) Alhassani et Husseini. Comme l’ont également été les califes Omar, Othman et Badr Ali ». Nul besoin de rappeler les grandes idées de Kadhafi en matière de panafricanisme et que la Coalition a rappelé lors de cette rencontre. Il faut souligner la création de l’Union africaine à  Syrtre en 1999 sur les cendres de l’OUA, du financement de l’Union africaine avec la Libye comme bailleur principal, des investissements à  hauteur de plusieurs dizaines de milliards FCFA dans l’hôtellerie de beaucoup de pays africains, des investissements colossaux dans le secteur agricole, du versement des salaires de 500 professeurs arabisants au Mali et ailleurs. Autant de raisons qui poussent la coalition malienne à  rendre un ultime hommage à  Mouammar Kadhafi. La coalition malienne de soutien à  la Grande Jamahiriya Libyenne qui compte en son sein outre des associations islamiques mais aussi plusieurs associations culturelles et des clubs de jeunesse, s’est dite résolue à  perpétuer les idéaux panafricanistes de Mouammar Kadhafi. Ils ont tué Mouammar Kadhafi, mais ses idées demeurent, ont conclu les membres de la Coalition.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut