IdéesÉditos, Idées




Potins de campagne n°2 : la politique en chansons

Plus que quelques heures et les dés seront jetés pour le premier tour de la présidentielle de dimanche. Les différents…

Plus que quelques heures et les dés seront jetés pour le premier tour de la présidentielle de dimanche. Les différents candidats se donnent à  fond pour convaincre les derniers indécis. Les tee-shirts et les pagnes qu’on avait promis de laisser de côté font raz de marée, les affiches fleurissent partout et même là  o๠elles ne devraient pas être… Parlant d’affiche, un nouveau job est né : « déchireur d’affiches » ! Ce n’est pas compliqué et C’’est valorisant. Eh oui, plus vous en arrachez, du côté de l’adversaire bien entendu, plus vous êtes bien vu au QG (quartier général de campagne). Il existe son pendant, «recolleur d’affiches»Â…eh oui, C’’est celui qui passe juste derrière le déchireur pour recoller l’affiche endommagée deux minutes plus tôt ! Du cran, les amis, plus que quelques jours d’intenses activités devant vous ! Bon, revenons à  notre campagne en chansons. Vous avez certainement dû remarquer que les meetings et autres démonstrations publiques des candidats sont très rythmés, qu’importe le mois de carême… Les artistes s’en donnent à  C’œur joie et à  gorge déployée pour soutenir leur candidats. Ainsi, le candidat du RPM Ibrahim Boubacar Keita (IBK) ne bouge pas sans Tchiefarichi et Fantani Touré, qui a composé et interprété un hymne pour la campagne,. IBK est d’ailleurs le plus chanté des candidats. Un artiste congolais vivant au Mali, Muana Lola, lui a dédié cinq chansons, histoire de le soutenir dans les longs périples sur les routes pour convaincre les maliens. Le candidat Yeah Samaké du PACP a quant à  lui convaincu le rappeur Mylmo N-Sahel. l’enfant prodige de Nioro du Sahel a déclaré avoir « été approché par tous les candidats mais J’ai décidé de soutenir Yeah Samaké ». Question de génération… « Soumi champion » a lui aussi sa cour musicale ! Sydney, Nahawa Doumbia et Dabara électrisent les meetings du candidat de l’URD. Lui-même ancien candidat à  une présidentielle, celle de 2002, Habib Dembélé dit Guimba donnera peut-être des conseils à  son poulain. C’’est pour Zoumana Sacko le candidat de CNAS-FASO HERE qu’il a choisi de rouler. De quoi rafraà®chir l’image du candidat dont l’humour n’est pas la qualité la plus connue des maliens. Avec Zorro, il y a aussi la chanteuse Djeneba Konaté. Une chose est sûre, contrairement aux autres scrutins, la bataille de la communication fait rage entre les candidats. Sur tous les terrains, et celui de la chanson politique n’est certainement pas le moins nanti. Peut-être même que bientôt on verra sur le marché une compilation des chansons de campagne…Celui qui s’y mettra se ramassera surement un petit pactole. Je dis ça, je dis rien…