L’info en continu

    • mercredi 12 juin
    • 11h11

      Au total, 370 000 candidats ont entamé, ce 11 juin, les épreuves écrites du Certificat d’études primaires (CEP) pour les apprenants francophones et du First school leaving certificate pour les apprenants anglophones, selon les chiffres rendus publics par le ministère de l’Education de base.Il s’agit essentiellement des élèves du cours moyen II et ceux de Class six à qui sont à l’assaut de leur premier diplôme qui les ouvre les portes de l’enseignement secondaire. Ces épreuves certificatives concernent les enfants généralement âgés de 9 à 11 ans qui bouclent ainsi le cycle primaire.

    • lundi 10 juin
    • 15h19

      Une deuxième journée de désobéissance civile a été observée lundi 10 juin 2019 au Soudan à l’appel du mouvement de contestation, en réaction au durcissement de la répression par les généraux au pouvoir, qui a fait plus d’une centaine de morts en une semaine. Parallèlement, trois opposants soudanais qui avait été arrêtés dans le cadre de cette répression ont été libérés ce lundi, a annoncé la télévision d’Etat.

    • mercredi 05 juin
    • 16h48

      Au Soudan, les généraux au pouvoir se sont dits ouverts mercredi 5 juin à des négociations après les avoir totalement rejetées la veille. Un bilan provisoire fait cas de 60 manifestants tués lundi 3 juin au Soudan lors de la dispersion d’un sit-in par des militaires. Les populations se réunissent depuis plusieurs mois devant le quartier général de l’armée pour réclamer le transfert du pouvoir aux civils depuis le départ d’Omar El-Bachir.

    • 16h44

      En RD Congo, le procès sur le meurtre des experts de l’ONU au Kasaï en mars 2017 est ouvert. Dans ce procès, des agents de l’état avaient été arrêtés. Mais n’avaient pas été inculpés pour le meurtre de Michael Sharp et Zaida Catalan. RFI parle de promesse d’inculpation d’ici le 15 juin.

    • 16h42

      Selon nos confrères de RFI qui suivent de très près l’affaire de meurtre des experts de l’ONU en 2017 en RDC, José Tshibuabua, Thomas Nkashama et le colonel Jean de Dieu Mambweni seront inculpés pour association de malfaiteurs, meurtre et terrorisme. Les deux premiers s’étaient présentés aux experts comme des proches du chef coutumier Kamuina Nsapu et non comme des informateurs ou des agents des services de renseignement. José Tshibuabua et Thomas Nkashama avaient menti à Michael Sharp et Zaida Catalan pour les emmener sur les lieux où ils ont été tués.

    • 14h10

      Au Tchad, le président Idriss Déby envisage de durcir le ton suite aux violences dans l’est du pays. Face à ces exactions qui ont fait de dizaines de victimes, le chef de l’Etat envisage une cour martiale comme sanction. Ces conflits inter-communautaires ont endeuillé de nombreuses familles dans l’est du pays ces dernières semaines.

    • 14h09

      Un bilan provisoire fait cas de 60 manifestants tués lundi 3 juin au Soudan lors de la dispersion d’un sit-in par des militaires. Les populations se réunissent depuis plusieurs mois devant le quartier général de l’armée pour réclamer le transfert du pouvoir aux civils depuis le départ d’Omar El-Bachir.

    • mercredi 29 mai
    • 12h10

      Le salon international des musiques du monde, organisé par l’association Africa Scène, en partenariat avec Scène Ebène du Cameroun, ouvre ses portes du 29 mai jusqu’au 3 juin à Libreville au A travers Gabon music expo, les organisateurs entendent contribuer à la présence en Afrique centrale de véritables plates-formes de promotion d’artistes, des arts et de la culture africaine ainsi qu’à la mobilité entre les artistes du continent.

    • lundi 27 mai
    • 10h35

      Irak : un quatrième Français condamné à mort pour appartenance au groupe jihadiste État islamique, le procès du cinquième renvoyé au 2 juin Deux Français comparaissaient ce lundi devant un tribunal de Bagdad, au lendemain de la condamnation inédite de trois autres ressortissants français à la peine capitale. Mustapha Merzoughi, 37 ans, a été condamné à la pendaison. Le procès de Fodhil Tahar Aouidate a été renvoyé au 2 juin. RFI

    • lundi 20 mai
    • 12h07

      Cneps et Diambars en Ligue 1 sénégalaise.Le Cneps Excellence de Thiès et Diambars, à l’issue de la 26ème et dernière journée de la Ligue 2, ont décroché les deux tickets pour la montée dans le championnat d’élite sénégalais la saison prochaine. Le Cneps Excellence de Thiès, qui avait déjà assuré sa place en Ligue 1, n’avait besoin que d’un petit point pour être champion de la Ligue 2. Les Thièssois sont allés chercher le nul contre Dakar Université Club (0-0).

    • mardi 14 mai
    • 14h52

      Mohamed H’Midouche nommé au conseil d’administration de l’Institut Africain de la Gouvernance (IAG). L’ancien Représentant-résident régional du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) au Sénégal rejoint l’IAG pour un mandat de trois ans qui prendra fin en 2021. Sur le continent, l’initiative ambitionne de devenir l’un des leaders en think tank et un partenaire de choix pour les institutions africaines clés en matière de gouvernance.

    • 10h48

      72 % des dirigeants d’entreprises africains sont convaincus que la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) va avoir un impact positif ou très positif sur le commerce intra-régional, selon un sondage publié le 9 mai par le cabinet d’intelligence économique et de conseil, Oxford Business Group (OBG). L’étude a par ailleurs fait ressortir que 38 % des CEO sondés pensent que le facteur le plus susceptible d’impacter leur économie serait une hausse des prix du pétrole.

    • 10h47

      Le Niger interdit la circulation des camions citernes qui ne répondent pas à certaines normes techniques. Cette nouvelle mesure annoncée par le gouvernement entre application quelques jours après l’explosion d’un camion citerne à Niamey qui a fait 76 morts dans la nuit du 5 au 6 mai 2019 selon nos confrères de Niameyetlesdeuxjours.com. D’autres dispositions comme faire un état des lieux des différentes stations services qui cohabitent avec des habitations s’imposent dans les grandes villes et dans les zones reculées pour éviter d’autres accidents qui draineraient des pertes en vies humaines.

    • lundi 13 mai
    • 10h29

      C’est clair que l’international ivoirien compte encore faire partie des onze entrants sur une pelouse verte. Non, l’ivoirien ne prendra pas sa retraite pour se convertir en entraîneur comme annoncé le 10 mai 2019 par son agent Dimitri Seluk. L’information annoncée sur le site russe Sport 24 a été démentie par Yaya Touré sur son compte twitter officiel. En substance, l’ancien milieu de terrain de Manchester précise : « Il y a eu beaucoup de confusion sur mon avenir récemment. Je tiens à préciser que j’aime le football et que j’espère encore jouer quelques années supplémentaires […] Je commence à me préparer pour mes diplômes d’entraîneur mais le faire à plein-temps n’est pas encore ce à quoi je pense maintenant » avant d’ajouter que le moment venu il fera lui-même l’annonce officielle.

    • jeudi 09 mai
    • 11h21

      C’est clair depuis le 8 Mai 2019 que les pays européens impliqués dans le dossier du nucléaire iranien n’attendront pas l’ultimatum de 60 jours annoncé par l’Iran avant de se prononcer sur les nouveaux aspects de l’accord. Des dirigeants du vieux continent n’ont pas l’intention de vouloir se tourner les pouces pendant 60 jours d’attente c’est ce qui explique leur réaction presque spontanée sur ce dossier à travers un communiqué. Paris, Berlin, Londres et l’Union Européenne sont donc déterminés à poursuivre leurs efforts dans cette affaire qui trotte au rythme du globe. Ce qui est sûr, les Etats Unis qui se sont retirés de cet accord sur le nucléaire iranien en 2018 ont encore durci le ton le 8 Mai dernier en ce qui concerne les sanctions économiques contre l’Iran en ajoutant l’acier, le fer l’aluminium et le cuivre aux secteurs visés par des mesures punitives. Le feuilleton du nucléaire iranien est loin de son épilogue. L’intrigue continue.

    • 11h20

      L’international sénégalais Ricardo Faty s’apprête à quitter son club d’Ankaragücü, qui évolue en première division de Turquie. Arrivé en 2015 dans cette équipe, le milieu de terrain qui a par ailleurs évolué à Strasbourg, Nantes et Monaco s’est vu mettre in vitro par son club accumulant ainsi des impayés. Une situation au goût amère qui n’a pas laissé l’enfant du sahel indifférent d’où sa publication sur son compte officiel twitter annonçant les causes de son départ de contrat : «Après ma mise à l’écart de l’équipe et mes salaires impayés, je n’ai d’autre choix que de résilier mon contrat avec le club».

    • 10h50

      L’ogre espagnol de tennis David Ferrer a fait ses adieux à sa passion le 8 Mai 2019, après s’être incliné face à l’Allemand Alexander Zverev, N°4 mondial, en deux sets 6-4, 6-1 au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid. A 37 ans celui que le public surnomme affectueusement «Ferru Ferru » a déposé son bandeau pour la dernière fois à l’angle des deux carrés de service devant un public chaleureux et toujours amoureux de l’ex numéro 3 mondial. Du haut de ses 1m75, le droitier ou celui qu’on connaissait pour ses revers à deux mains a son actif plusieurs titres, mais on retiendra qu’avec l’équipe d’Espagne, il a remporté trois fois la Coupe Davis. C’est donc avec hommages et respects que l’homme quitte la scène de la compétition.

    • jeudi 04 avril
    • 14h49

      Selon une récente étude réalisée par l’Université Queen Mary de Londres, 300 000 femmes meurent chaque année des suites d’une césarienne. Et le recours à cette opération lors d’un accouchement dans les pays en développement est beaucoup plus élevé que la moyenne mondiale. En Afrique subsaharienne, par exemple, cette intervention chirurgicale peut être fatale. En effet, le nombre de femmes qui en meurent dans cette région est 100 fois plus élevé que dans les pays développés. Les jeunes mamans ne sont malheureusement pas suffisamment suivies, par manque de médecins qualifiés. Dans le cas d’une césarienne, le taux d’infections contractées dans les hôpitaux est augmenté de 5 à 10%. « Il se peut également que la cicatrice de la césarienne s’infecte. Il faut également noter une augmentation du risque d’hémorragie tardive et d’infection urinaire », ont souligné les chercheurs dans leur rapport. L’étude a en outre révélé que pour les femmes de moins de 35 ans la probabilité d’avoir des complications maternelles après un accouchement par césarienne était environ 1,5 fois supérieure à celle de celles qui avaient accouché par la voie basse. Cette probabilité est presque deux fois plus élevée chez les femmes au-delà de 35 ans. « Ces résultats ont des implications pour la pratique clinique et seront utiles pour décider du type d’accouchement. Les médecins doivent tenir compte de ce risque accru pour déterminer la meilleure façon d’accoucher, surtout pour les mères les plus âgées », estime l’auteure principale de l’étude, Diane Korb, obstétricienne à l’Hôpital Robert Debré et épidémiologiste à l’Inserm (Paris).

    • vendredi 29 mars
    • 17h59

      Dans son rapport 2019, lancé le 23 mars, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) invite les gouvernements à améliorer la collecte des recettes fiscales et non fiscales afin d’augmenter le ratio recettes publiques / PIB pour financer efficacement le développement et atteindre les objectifs des agendas 2030 et 2063. « La politique budgétaire pour le financement du développement durable en Afrique », indique que « les recettes publiques peuvent augmenter de 12 à 20% du PIB grâce à une collecte rigoureuse des recettes fiscales et non fiscales, notamment en harmonisant la politique fiscale avec le cycle économique ». Cela à travers des investissements dans des institutions et des méthodes de collecte de données permettant de mieux contrôler les flux non fiscaux et surtout de s’orienter vers des secteurs difficiles à taxer, comme l’agriculture, le secteur informel et l’économie numérique. Parmi les mesures préconisées figurent la réforme des systèmes fiscaux par la numérisation et la discipline en matière de dette. Leur mise en œuvre pourrait permettre au continent d’augmenter ses recettes fiscales de 99 milliards de dollars, soit 4,6% du PIB par an. Le rapport cite l’exemple du Rwanda, qui a augmenté ses recettes de 6% de son PIB en introduisant la fiscalité électronique, et l’Afrique du sud, qui a utilisé les paiements d’impôts en ligne pour réduire les coûts de mise en conformité de 22,4%, tout en réduisant le délai de conformité à la taxe sur la valeur ajoutée de 21,8%. Le rapport souligne néanmoins que l’amélioration des recettes fiscales ne peut être basée uniquement sur l’efficacité. Il faut en outre compter sur les services publics essentiels pour réduire les inégalités et encourager la croissance économique et la conformité. Une lutte à mener en même temps que la lutte contre la corruption.

    • jeudi 31 janvier
    • 09h23

      La malnutrition sous ses différentes formes, l’obésité, la sous nutrition et les autres risques alimentaires, constitue actuellement le principal facteur de mauvaise santé dans le monde. Elle pourrait bientôt être rejointe par les effets des changements climatiques, selon un rapport de la revue scientifique The Lancet publié le 27 janvier 2019. Obésité, dénutrition et changement climatique constituent les trois pandémies du syndrome touchant actuellement la plupart des habitants de toutes les régions du monde. Cette « syndémie », ou synergie d’épidémies, se produit dans le temps et l’espace et interagit pour « produire des séquelles complexes et partager des facteurs sociétaux sous-jacents communs », note le rapport. Pour atténuer les effets de cette syndémie, les auteurs de l’étude préconisent de réfléchir en termes de « syndrome syndémique » mondial afin de trouver les facteurs systémiques communs nécessitant des actions communes. Pour obtenir des résultats, ces actions devront être basées sur des politiques alimentaires et nutritionnelles et une éducation des populations pour qu’elles adoptent des habitudes de consommation durables et des régimes essentiellement végétaux. Mais ces actions sont confrontés dans de nombreux pays « à la pression des groupes du secteur alimentaire, en particulier de la viande bovine, du sucre, du lait et des aliments et boissons ultra transformés ». Néanmoins, quelques pays (Suède, Allemagne, Qatar et Brésil) ont élaboré des « directives diététiques qui promeuvent des régimes et schémas alimentaires respectueux de l’environnement, qui garantissent la sécurité alimentaire et améliorent la qualité de l’alimentation, le bien-être et la santé des humains », conclut le rapport.

    • mercredi 15 août
    • 16h49

      Au Royaume Uni : Arrêté par la police, l’homme de 29 qui a foncé sur le Parlement britannique ce 14 août refuse toujours de coopérer. D’origine soudanaise, il était arrivé au Royaume Uni, il y a environ 5 ans. Les perquisitions ont permis de découvrir qu’il a habité il y a 4 mois à Birmingham dans un quartier « associé à des complots terroriste ». Il a été inculpé de tentative de meurtre.

    • jeudi 09 août
    • 13h09

      Michelle Bachelet, l’ancienne présidente du Chili, est appelée à succéder au Jordanien Zeid Ra’ad Al-Hussein à la tête des droits de l’homme de l’ONU, mercredi 8 août 2018, pour un mandat de quatre ans. L’Assemblée générale devrait se réunir dès vendredi pour la confirmation de cette nomination.

    • mercredi 01 août
    • 14h29

      La chanteuse de fado Céleste Rodrigues, est décédée, ce mercredi 1 août 2018, à l’âge de 95 ans. Malgré son âge, elle se produisait encore dans les maisons et restaurants de fado de Lisbonne, où est né ce genre musical. Céleste Rodrigues s’apprêtait à entamer une tournée mondiale en 2019 pour célébrer ses 75 ans de carrière.

    • 14h19

      Le président Nigérian, Muhammadu Buhari remplace Faure Gnassingbe à la tête de la CEDEAO, le mardi 31 juillet, au son 53e sommet ordinaire de l’institution à Lomé.

    • 14h18

      Après le meurtre, de trois journalistes russes en Centrafrique, qui enquêtaient sur la présence d’une société paramilitaire russe dans le pays, ont été assassinés dans la nuit de lundi à mardi 31 juillet près de Sibut. Suite à cet évènement, les Reporters Sans Frontières (RFM) réclame à Bangui et Moscou une investigation sérieuse et approfondie, afin d’identifier les auteurs de cet acte horrible.

    • 14h17

      Après onze ans d’absence dont dix ans en prison, Jean-Pierre Bemba l’ancien vice-président de République Démocratique du Congo est arrivé à Kinshasa, le mercredi 1 août 2018, en provenance de Belgique. Cet homme politique de 55 ans a été accueilli partisans du Mouvement de Libération du Congo (MLC). Il compte s’inscrire dès jeudi parmi les candidats à la succession du président Joseph Kabila.

    • lundi 30 juillet
    • 14h01

      Coupe du monde 2022 : Un nouveau scandale. Le journal anglais Sunday Times a révélé dans sa parution du 29 juillet que le comité d’organisation du Qatar avait payé une équipe de relations publiques ainsi que d’anciens agents de la CIA pour diffuser de « fausses informations » concernant ses principaux rivaux, l’Australie et les États-Unis, lors de leur campagne pour la compétition 2022. Pays hôte de la prochaine Coupe du monde de football, le Qatar aurait mené une campagne secrète de propagande à base d' »opérations noires » pour saper les candidatures concurrentes, en violation des règles de la FIFA.

    • jeudi 26 juillet
    • 12h00

      Une équipe internationale d’astronomes viennent d’annoncer, le mercredi 25 juillet 2018, la découverte d’un vaste lac souterrain sur Mars. Situé sous une couche de place martienne, le lac fait environ vingt kilomètres de large et laisse envisager la présence d’eau voire de vie, sur cette planète.

    • 11h48

      Un homme a provoqué une explosion devant l’ambassade des Etats-Unis en Chine, ce jeudi 26 juillet 2018. Ce dernier s’est blessé à la main en tentant d’allumer un petit engin explosif. L’auteur mis à part, aucun autre blessé n’a été signalé par la police chinoise.

    • jeudi 12 juillet
    • 17h24

      Le dirigeant indépendantiste catalan, Carles Puigdemont pourra être extradé vers l’Espagne, mais il ne pourra pas être jugé pour rébellion : la justice allemande a autorisé ce jeudi 12 juillet sa remise aux autorités de Madrid pour détournement de fonds, mais elle juge irrecevable l’accusation de rébellion. Une décision attendue quoique contraire à l’avis du parquet. Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a réagi lors d’une conférence de presse affirmant que « les personnes impliquées doivent être jugées en Espagne »

L’Hebdo - édition du 20.06.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité