L’info en continu

    • 13h40

      L’Agence malienne de métrologie (AMAM) entend, à compter de ce mercredi 1eravril, procéder à la vérification de tous les instruments de mesure sur toute l’étendue du territoire. «A partir du 1eravril, le système de vérification systématique sera déclenché. Nous appliquerons les textes à la lettre. Tous les détenteurs, qui n’auront pas soumis leurs instruments de mesure, se verront sanctionnés. Et cela dans tous les domaines, notamment la transaction commerciale, le transport, la santé publique, l’environnement, etc. », avertit le directeur général de l’Agence, Lancina Togola.Chaque année, la campagne de vérification s’étend du 2 janvier au 31 décembre. Période durant laquelle « tout détenteur d’instruments de mesure utilisés dans les transactions commerciales doit se soumettre aux contrôles de l’AMAM », explique le directeur général. Pour ce faire, la campagne fait le tour de toutes les zones d’activités pour s’assurer que les instruments de mesure ont été soumis à vérification. Si ce n’est pas fait, l’Agence malienne de métrologie examine l’instrument, applique la loi et sanctionne, détaille son patron. AMAP

    • 13h35

      Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a informé le Conseil des Ministres du déroulement du premier tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale, scrutin du 29 mars 2020. Les opérations de vote se sont déroulées dans des conditions satisfaisantes grâce aux dispositifs sécuritaire et sanitaire mis en place dans les centres de vote. Les opérations de centralisation des résultats sont en cours.

    • 13h33

      Le ministre de la Santé et des Affaires sociales a informé le Conseil des Ministres de l’évolution de la situation épidémiologique et des actions entreprises dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus au Mali et dans les autres pays. Face à l’évolution de la situation au Mali, le Président de la République a instruit aux membres du Gouvernement, de veiller notamment : – au renforcement de la surveillance épidémiologique et du dispositif sanitaire au niveau des aéroports et des corridors terrestres ; – à la poursuite de la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention, notamment le respect des gestes barrières dans les lieux publics ; – à la prise en charge des malades et à la désinfection de leurs familles ; – au renforcement des mesures d’accompagnement et de protection du personnel de santé et des agents de sécurité.

    • 13h32

      Sur le rapport du ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du Gouvernement, le Conseil des Ministres a adopté un projet de loi autorisant le Gouvernement à prendre certaines mesures par ordonnances. Le présent projet de loi est initié en application de l’article 74 de la Constitution. Son adoption permettra au Gouvernement de prendre, par ordonnances des mesures, qui sont normalement du domaine de la loi, durant la période comprise entre le 1er avril 2020 et l’installation de la nouvelle Assemblée Nationale. Les domaines d’habilitation sont : – la création, l’organisation et le contrôle des services et organismes publics ; – l’organisation de la production ; – les statuts du personnel ; – les traités et accords internationaux.

    • mercredi 01 avril
    • 11h33

      Le Partenariat mondial pour l’éducation (PME) fournira 250 millions de dollars pour aider les pays en développement à atténuer l’impact des perturbations immédiates et à long terme causées par la pandémie de COVID-19 sur l’éducation. Ces fonds aideront à soutenir l’apprentissage de près de 355 millions d’enfants, en veillant à ce que les filles et les enfants issus des familles pauvres, qui seront les plus durement frappés par les fermetures d’écoles, puissent continuer à apprendre. Le Mali fait partie de la liste des 67 pays éligibles au financement pour faire face au COVID-19.

    • mardi 31 mars
    • 13h13

      Coronavirus – Il est notifié dans le communiqué 25 que 554 personnes contacts sont déjà enregistrées et que les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres personnes contacts. Les autres personnes identifiées comme porteurs du virus sont prises en charge par les autorités sanitaires du pays.

    • 13h11

      A la date du 31 mars, le communiqué 25 qui révèle trois nouveaux cas: deux cas dans la région de Koulikoro dont un enfant de 5 ans et un cas à la commune 1 de Bamako.

    • 13h11

      Covid 19 – Les trois nouveaux cas confirmés portent à 28 le nombre de cas du Mali avec deux décès. A la date du 29 mars dernier, un patient de 88 ans souffrant aussi de diabète et d’hypertension a succombé au virus à l’hôpital de Kayes a décrit le communiqué 24 des autorités.

    • lundi 30 mars
    • 18h13

      Koutiala – Deux civils ont été tués dimanche dans une attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés contre le poste de péage de la Commune rurale de Zangasso, localité située à 35 km de la ville de Koutiala, dans le Cercle de Sikasso, a appris l’AMAP de sources concordantes.

    • 18h08

      BTP – Le marché malien du ciment a enregistré au Mali une croissance de 5% en 2019, pour atteindre près de trois millions de tonnes, réalisant une forte progression de la production locale dans l’approvisionnement du marché. En De 750.000 tonnes en 2018, l’industrie malienne du ciment a injecté sur le marché 1.135.000 tonnes en 2019, soit une croissance de 51% d’une année à l’autre.

    • 15h53

      Un ressortissant du village de Nahali dans le cercle de Kayes, s’est suicidé vendredi (27/03/2020) en France. Selon de témoignages reçus sur place, l’intéressé qui vivait dans le foyer de résidence “Marc Seguin” se serait jeté depuis le 4e étage après avoir participé avec d’autres compatriotes à la prière du crépuscule. Les motifs de son acte suicidaire ne sont pas encore connus, rapportent la presse locale.

    • 10h11

      Coronavirus – Les cinq nouveaux cas confirmés portent à 25 le nombre de cas du Mali avec deux décès. A la date du 29 mars dernier, un patient de 88 ans souffrant aussi de diabète et d’hypertension a succombé au virus à l’hôpital de Kayes décrit le communiqué 24 des autorités.

    • 09h11

      Le Conseil National de l’ordre des médecins, informe l’ensemble des confrères que ce jour il a appris avec douleur et consternation la contamination avérée d’un confrère au virus du covid19. Le confrère est pris en charge conformément au Protocol national établi. Le CNOM vous tiendra informé de l’évolution de son état.

    • dimanche 29 mars
    • 13h56

      Législatives – Les observateurs de la société civile notent que le chef du village de Kalengué (cercle de Niafunké) et le président du bureau de vote de la localité ont été enlevés. L’accès a été refusé à 3 Observateurs du POCIM au centre de vote Kidal 1 : B.V 036, B.V 40 Aghabo, B.V 021 Kidal. On n’a pas voté dans plusieurs villages et hameaux de Bankass. La Synergie a constaté que 78% des Centres sont relativement accessibles aux personnes vivant avec un handicap.

    • 13h54

      Selon les observateurs de la société civile, pas de vote enregistré dans la commune de Saréyamou (cercle de Diré), les villages de Kalengué et Rabedjé (commune de Soboundou), dans la commune de Banikane (cercle de Niafunké) et les communes de Hamza Coma et de Séréré (cercle de Gourma Rharous).

    • 11h30

      #Mali #Politique #Legislatives : Les Sotrama comme à l’accoutumée lors de chaque élections amènent les femmes et hommes voter, constate un confrère à Bamako.

    • 11h23

      #Mali #Politique #Legislatives: En attendant les électeurs qui se font toujours désirer, les gants et les masques portés par la majorité des personnes présentes dans les centres sont les vrais stars de ce début de journée de vote indique un de nos confrères en pleine visite des centres de vote à Bamako

    • 11h23

      Certains jeunes expliquent ne pas voter parce qu’ils n’ont pas eu de gants pour le faire. Ils ne comprennent pas que les délégués en ont, et que des gants ne soient pas prévus pour eux et leur sécurité.

    • 11h22

      #Mali #Politique #Legislatives: « On ne va pas tous mourir, le Mali ne va pas s’arrêter » commentaire de l’un des rares votants du centre de Kalaban-Coura Nord pour justifier son vote.

    • 10h25

      #Mali #Election #Legislatives: A 9h42, seulement deux personnes sur 490 ont pour l’heure voté dans le bureau de vote n°10 du centre de Kalaban-Coura Nord.

    • 10h24

      #Mali #Politique #Legislatives: Entrée du centre de vote de l’ecole du progrès à Faladiè en Commune VI.Aucun dispositif de lavage des mains mis en place. A l’inverse a l’école Mamadou Konaté à Bamako-Coura, le dispositif est en place et les forces de l’ordre filtrent les entrées

    • samedi 28 mars
    • 18h04

      Législatives 2020: Dans un contexte d’insécurité, vient s’ajouter dans notre pays le coronavirus, une pandémie mondiale. Au Mali, contrairement aux attentes dans les coulisses, les élections législatives reportées deux fois, vont se tenir conformément au dernier calendrier électoral ce 29 mars 2020. La société civile dans son rôle de veille citoyenne lors d’une conférence de presse ce samedi 28 mars à Bamako, a présenté sa déclaration aux journalistes.

    • vendredi 27 mars
    • 09h32

      Coronavirus – Sept nouveaux cas dans notre pays. Ce qui porte désormais à 11 le nombre de personnes contaminées par le virus.

    • 09h06

      Une personne a été tuée et plusieurs autres blessées mercredi, lors de l’enlèvement au cours d’une embuscade du Chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé et d’une partie de sa délégation en campagne dans le Cercle pour les législatives dont le 1er tour est prévu dimanche, par des hommes armés non identifiés, a appris l’AMAP de source proche de la MINUSMA.

    • 09h05

      Le Gouvernement du Mali qui a exprimé son inquiétude face à la disparition de l’honorable Soumaïla Cissé, Député à l’assemblée nationale, élu dans la circonscription de Niafunké, promet de tout mettre en œuvre pour le retrouver saint et sauf, a appris l’AMAP de source officielle.

    • 08h59

      Dans un communiqué reçu à notre rédaction, les associations et organisations de la Presse au Mali s’insurgent contre la protection civile accordée uniquement au personnel de l’ORTM pour la couverture de l’actualité dans notre pays de 21h à 05h du matin en cette période de couvre feu en vigueur depuis le 26 mars 2020 sur toute l’étendue du territoire national.

    • 08h55

      Après les deux cas confirmés de Covid-19 au Mali ce 25 mars 2020, les autorités ont annoncé l’instauration d’un couvre – feu de 21h à 05h du matin est entré en vigueur ce jeudi 26 mars sur toute l’étendue du territoire national « jusqu’à nouvel ordre ».

    • jeudi 26 mars
    • 12h22

      Gao : Commerçants et transporteurs stoppent les exportations vers le Niger Depuis le lundi 23 mars, le syndicat des transporteurs de Gao, en accord avec les commerçants, a décidé de cesser toute exportation de denrées de première nécessité vers le Niger. Cette décision a été prise suite au blocage de plus de 300 camions à la frontière nigéro-malienne, qui dure depuis plus de trois mois et fait planer un périlleux spectre sur la ville. « Plusieurs remorques de riz ayant quitté le Togo et le Bénin sont bloquées à la frontière, alors que nous sommes dans l’espace UEMOA et CEDEAO et que ce transit est obligatoire », affirme Aliou Sagayar, Secrétaire général du syndicat des transporteurs de Gao. Plusieurs magasins de vente de riz sont vides, sans aucun stock, assure-t-il, et ce à moins d’un mois du début du Ramadan. « À ce rythme, la population de Gao risque de mourir de faim ». A.K.

    • mercredi 25 mars
    • 15h05

      Bankass – Deux soldats maliens ont été tués, trois autres blessés et leur véhicule endommagé dans l’explosion d’une mine mardi, entre Baye et Pissa, dans le Cercle de Bankass, région de Mopti, au centre du pays, a appris l’AMAP de source sécuritaire.

    • 10h03

      Riposte contre le COVID-19  – Dispositif sanitaire. Le nombre de respirateurs disponibles à Bamako se présente comme suit selon le gouvernement. Structures publiques (41) – Structures privées (15). En plus de ces 56 respirateurs disponibles et opérationnels, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales attend soixante (60) respirateurs supplémentaires en cours d’acquisition, dans le cadre de la riposte contre le COVID-19.

L’Hebdo - édition du 02.04.2020
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité