L’info en continu

    • vendredi 22 mai
    • 11h35

      Kidal – MINUSMA et FAMa renforcent leur dispositif sanitaire contre la maladie du COVID-19. Après la remise des kits individuels au bataillon des FAMa reconstituées, la semaine dernière, la MINUSMA vient une fois de plus d’offrir une quantité importante de kits de protection collective contre la pandémie. La réception de ces nouveaux matériels de protection a été faite, le mercredi 20 mai 2020, au camp Général Abdoulaye Soumaré, par le chef du bataillon reconstitué, le commandant Mahamadou Keita. Dans son intervention, le commandant Keita, après s’être réjoui de ce geste noble de la MINUSMA, dira que ces nouveaux matériels viendront davantage renforcer le dispositif sanitaire déjà mis en place pour endiguer la COVID-19 au sein du bataillon. C’est pourquoi, il a rassuré les partenaires donateurs de la MINUSMA, que bon usage sera fait de ces matériels combien importants dans la lutte contre cette pandémie de COVID-19.

    • 11h07

      La Banque Nationale de Développement Agricole du Mali (BNDA) annonce un résultat avant impôt de 12,3 milliards de F CFA et un résultat net de près de 10 milliards de FCFA avant de porter ses fonds propres et assimilés à 66 milliards de FCFA en 2019, en augmentation de 11%. Le Produit Net Bancaire (PNB) passe de 36,5 milliards FCFA à 40 milliards FCFA en 2019, en augmentation de 10%. Pendant ce temps, le coefficient

    • 11h04

      Decontamination public places Bamako. En réponse au COVID 19, La MINUSMA en collaboration avec le gouvernement du Mali ont procédé à une grande campagne de décontamination des lieux publics du District de Bamako, notamment le grand marché de Bamako et les marchés Dossolo Traoré de Médina Coura communément appelé Sougouni Coura. MINUSMA/Harandane Dicko

    • 10h58

      Centre du Mali – Dans le centre du Mali, le chef de village par intérim de Boulikessi a été libéré ce jeudi matin. Hama Abdou Diallo avait été arrêté mardi midi alors qu’il était à la foire de la ville de Hombori, à 75 km de son village d’origine. Selon une source onusienne et son entourage, il a été arrêté par les militaires de la zone. Il a été retenu pendant presque 48 heures «détenu au camp des FAMA de Hombori», poursuit la source onusienne. Pour l’heure, les charges qui pesaient contre lui ne sont pas encore connues.

    • jeudi 21 mai
    • 17h42

      Actualité Barkhane – force Barkhane a conduit une opération d’ampleur contre des combattants de l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS) dans le sud du Gourma malien. Combinant l’intervention d’un drone REAPER, de deux avions de chasse MIRAGE 2000D, de trois hélicoptères de reconnaissance et d’attaque TIGRE, ainsi que d’une unité déployée au sol, cette opération a permis de neutraliser de nombreux terroristes, de détruire plus de quarante motos, un pickup, plus de 30 fusils mitrailleurs AK47, 1 lance-roquette RPG-7, une mitrailleuse lourde 12,7mm ainsi que de nombreuses ressources militaires.

    • 14h41

      Report du XVIIIe Sommet de la Francophonie, à une date qui sera décidée et communiquée ultérieurement par les autorités tunisiennes et l’OIF.  Le sommet qui devait avoir lieu les 12 et 13 décembre 2020 à Tunis, se tiendra à Djerba (en Tunisie) en 2021. 

    • 14h28

      CMAS : Vers une nouvelle marche ? La Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS) a animé le mardi 19 mai une conférence de presse sur la situation du pays. Son Coordinateur général, Issa Kaou Djim, a dans sa déclaration liminaire pointé du doigt les problèmes majeurs qui minent la gouvernance du Président Ibrahim Boubacar Kéïta selon la CMAS. Il s’agit entre autres de la corruption, de l’insécurité grandissante, de la crise scolaire et de la mauvaise situation économique du pays. Le coordinateur de la CMAS a également reproché à la Cour constitutionnelle sa partialité pour le parti présidentiel lors des élections législatives dernières. Le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) et le Mouvement Espoir Mali koura participaient à la conférence et sont annoncés pour rejoindre la CMAS lors dune prochaine marche pacifique, dont la date n’a pas été précisée. Le 5 avril 2019, des milliers de Maliens étaient sortis pour réclamer le départ de Soumeylou Boubèye Maïga de la Primature à l’appel de la CMAS. BD

    • 14h27

      Tech – Le Groupe Ecobank (www.Ecobank.com), la banque panafricaine, en collaboration avec Google apporte son appui aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) africaines afin de les doter des compétences numériques nécessaires à leur développement dans un monde des affaires en rapide évolution. Cette initiative vise à soutenir les entreprises africaines, afin qu’elles conservent leur pertinence sur les marchés et réalisent leur potentiel grâce à l’adoption des solutions digitales.

    • 14h26

      Réseaux sociaux : Facebook lance ses ventes en ligne. Facebook a lancé le 19 mai Facebook Shops, une boutique de vente directe en ligne pour les petites entreprises sur ses différentes plateformes, à la faveur de la Covid-19. « Je pense que c’est particulièrement important en ce moment, parce que tant de petites entreprises se déplacent en ligne pour faire face aux retombées économiques de Covid-19 », a expliqué Mark Zuckerberg, patron de Facebook. Les utilisateurs ont la possibilité de voir les produits mis en avant dans une boutique et de les acheter via les différentes applications appartenant à Facebook. Facebook Shops est gratuit et facile à créer. Après configuration, la boutique sera automatiquement commune pour les comptes Facebook et Instagram de l’utilisateur. Bientôt, elle le sera également pour Messenger et WhatsApp. Le patron de Facebook a promis que les boutiques pourront utiliser des effets de réalité augmentée afin que les consommateurs puissent essayer par exemple des lunettes de soleil ou un rouge à lèvres. Facebook Shops va permettre au géant des réseaux sociaux de recueillir plus de données, cruciales pour le ciblage publicitaire. « Notre modèle économique, c’est la publicité. Si les magasins ont de la valeur pour les entreprises, il y aura plus de monde en ligne et nous gagnerons de l’argent comme ça », a détaillé Mark Zuckerberg. Plusieurs plateformes de vente en ligne sont annoncées pour intégrer prochainement Facebook Shops. La boutique de vente en ligne va être progressivement mise à la disposition des plus de 160 millions de sociétés qui utilisent déjà les plateformes de Facebook durant les deux mois à venir. BD

    • mardi 19 mai
    • 16h37

      Dette – Les créanciers du Club de Paris ont annoncé lundi la suspension jusqu’à la fin de l’année du remboursement des dettes du Mali et de la Dominique, dans le cadre d’un accord conclu avec le G20. Ils deviennent ainsi les deux premiers pays à bénéficier de l’accord. Le G20 pays et le Club de Paris se sont entendus pour geler le service de la dette des 77 pays les plus pauvres du 1er mai à la fin de l’année pour les aider à faire face à la crise du coronavirus.

    • 15h31

      Actualité Covid 19 – les chiffres du 19 mai 2020. Communiqué N°78 du 19 mai 2020 du ministère de la santé et des affaires sociales sur le suivi des actions de prévention et de riposte face à la maladie à Coronavirus. Ce 19 mai 2020, sur cent cinquante-quatre (154) échantillons testés, les services de santé ont enregistré vingt-sept (27) nouveaux cas de COVID-19, dix-sept (17) patients guéris, un (1) décès.  A ce jour, la situation cumulée est de: 901 cas positifs, 53 décès dont 17 survenus en dehors de nos centres de prise en charge; 529 guéris. La recherche continue pour retrouver toutes les personnes-contact. A ce jour, 1 708 personnes-contact font l’objet d’un suivi quotidien.

    • 09h39

      Justice – La chanteuse franco-malienne Rokia Traoré a rejoint le Mali en violation d’une interdiction émise par la justice française qui devait la remettre à la Belgique dans le cadre d’une procédure liée à la garde de sa fille, a indiqué, dimanche 17 mai, son avocat. Source: LeMonde.fr

    • lundi 18 mai
    • 19h01

      FAMAs – Dans le cadre du renforcement des capacités d’hébergement de la troupe, le commandement militaire de la 5ème Région et secteur N°3 de l’opération MALIKO a entamé la construction de deux bâtiments. La nouvelle infrastructure aura la capacité d’accueillir 200 éléments. Il s’agit pour le colonel Boubacar Yassanry Sanogoh, commandant de zone et du secteur N°3, de permettre aux militaires de vivre et de travailler dans des meilleures conditions.

    • 11h02

      Actualité Covid-19. Communiqué N°77 du 18 mai 2020 du ministère de la santé et des affaires sociales sur le suivi des actions de prévention et de riposte face à la maladie à Coronavirus. Ce jour, 18 mai 2020, sur 100 échantillons testés, les services de santé ont enregistré quatorze (14) nouveaux cas de COVID-19, 18 patients guéris, 0 décès. A ce jour, la situation cumulée est de: 874 cas positifs, 52 décès dont 16 survenus en dehors de nos centres de prise en charge; 512 guéris. La recherche continue pour retrouver toutes les personnes-contact. A ce jour, 1 443 personnes-contact font l’objet d’un suivi quotidien.

    • 10h13

      Actualité Covid-19. 25 nouveaux cas de Coronavirus portant le total de 860 ce 17 mai 2020. Selon le ministère de la Santé et des Affaires sociales, sur 119 échantillons testés au cours des dernières 24 heures, 25 sont revenus positifs dont 19 cas se trouvent à Bamako, épicentre de l’épidémie au Mali. Un total de 15 patients ont été contrôlés négatifs et quatre décès ont également été enregistrés au cours des dernières 24 heures dans le pays, fait savoir un communiqué du ministère, ajoutant que 1.900 cas contacts font l’objet d’un suivi quotidien. A ce jour, ce pays ouest-africain compte 860 cas confirmés dont 52 décès et 494 patients guéris depuis le 25 mars dernier.

    • 10h11

      Les 266 Maliens en provenance de France, ont été accueillis vendredi à Bamako. Conformément aux mesures de prévention édictées par les autorités sanitaires, les passagers ont tous été soumis à un contrôle sanitaire suivi de prélèvement pour le laboratoire avant leur installation à l’hôtel. Sur les 266 compatriotes prélevés, un (1) s’est révélé positif au test du COVID-19. Le passager testé positif a été immédiatement admis dans un centre de prise en charge de Bamako. Les autres passagers testés négatifs devront passer leur séjour de confinement de 14 jours à l’hôtel dans des conditions sécurisées, avant de regagner leurs domiciles. Le Gouvernement rassure que toutes les dispositions sont prises pour une gestion adéquate de nos compatriotes rapatriés en raison de la pandémie de Covid-19.

    • 10h08

      Terrorisme – Le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion publique nationale et internationale que le Chef du Mécanisme Opérationnel de Coordination (M.O.C) de Gao, le Colonel Oumar ABBA SOUMARE, agressé par des inconnus à bord de son véhicule, ce jeudi 14 mai 2020 a finalement succombé à ses blessures. Le Gouvernement de la République du Mali condamne énergiquement cet acte barbare et crapuleux. Une enquête a été ouverte et les forces de sécurité de la région sont mobilisées pour rechercher les coupables et les traduire devant la justice. Le Mali perd en Le Colonel Soumaré l’un de ses dignes fils, un militaire patriote et engagé pour la paix. En la circonstance, le Gouvernement du Mali s’incline respectueusement devant la mémoire de l’illustre disparu et présente ses condoléances les plus attristées à sa famille.

    • 10h02

      Lutte contre la Covid-19 – Educo Mali apporte une aide d’une valeur de 2,3 millions FCFA pour les travailleuses domestiques.

    • vendredi 15 mai
    • 17h46

      Kayes – Amnesty International demande l’ouverture d’une « enquête impartiale et transparente » sur la mort de trois jeunes à Kayes, à l’ouest du Mali, en marge de manifestations débutées lundi et mettant en cause la police.

    • 17h37

      Minusma – Une patrouille des casques bleus nigériens repousse une attaque complexe à Ménaka. Une patrouille du contingent nigérien de la Minusma a fait l’objet d’une attaque complexe le mercredi 13 mai à Ménaka. Les casques bleus nigériens ont repoussé l’attaque obligeant les assaillants à fuir. Trois (3) blessés ont été enregistrés dans les rangs des soldats nigériens. Selon Olivier Salgado, porte-parole de la Mission des nations unies au Mali, c’est une patrouille nocturne du contingent nigérien de la force onusienne qui a été confrontée à une attaque complexe. Un véhicule blindé « MVP » a d’abord heurté un engin explosif improvisé (EEI) et la patrouille a essuyé par la suite des tirs directs. « Les casques bleus ont riposté obligeant les assaillants à prendre la fuite » a confirmé la même source qui a ajouté ce jeudi matin, que « les informations préliminaires indiquent que trois soldats de la paix ont été gravement blessés tandis que le véhicule a subi des dommages ». Selon la Minusma, une force de réaction rapide avec une équipe de secours a été dépêchée sur les lieux. Le Lieutenant-général Dennis Gyllensporre, commandant de la Force de la Minusma, a salué « le professionnalisme des soldats nigériens qui ont su repousser les assaillants », avant de souhaiter un prompt rétablissement aux blessés. A noter qu’un bataillon du contingent nigérien de la Minusma est déployé dans la zone de Ménaka, à la frontière avec la région de Tillabéri au Niger. Son QG est basé à Gao avec une importante présence dans la zone d’Ansango. Les soldats nigériens ont été déployés au Mali depuis le début de la crise sécuritaire que connait le pays et ont fait depuis, l’objet de plusieurs attaques parfois meurtrières. Source: Niamey.com

    • 10h51

      Présence française au Mali : Les doutes du PCF. Le Parti communiste français (PCF) s’interroge sur la stratégie du gouvernement de son pays vis-à-vis du Mali. Dans une déclaration du 12 mai 2020 signée du collectif Afrique du PCF, il questionne sur l’agenda poursuivi et les objectifs, ainsi que les réponses et solutions politiques. « Il ne suffira pas d’énièmes effets d’annonce en juin, lors du prochain G5 Sahel à Nouakchott, pour sortir du guêpier. La perpétuation de la présence militaire Barkhane ne peut pas être une fin en soi, ni un objectif non-dit ». Le parti alerte également sur la montée du sentiment anti-français au sein de la population, où l’espoir et la confiance ne sont pas au rendez-vous. « Rien ne serait pire qu’un enlisement où les forces étrangères seraient perçues comme armées d’occupation. Les extrémistes islamistes et les entrepreneurs de la violence n’attendent que ça ». Pour le PCF, afin d’être crédible, l’État français doit faire la démonstration que l’objectif est de créer les conditions d’un départ des troupes françaises et, à moyen terme, étrangères du Mali. B.S.H.

    • 10h47

      Terrorisme – Opérations des commandos et de la composante aérienne de Barkhane dans le Gourma. Les 2 et 4 mai derniers, la force Barkhane a mené deux nouvelles opérations commandos destinées à affaiblir les groupes armés terroristes (GAT) agissant dans la région du Liptako-Gourma. La première opération s’est déroulée le 2 mai, au sud-ouest de Gossi au Mali, région où sévit le RVIM. Elle a été menée par des commandos au sol et un module héliporté appuyé par un drone. La deuxième opération a été réalisée le 4 mai, au nord de Gorom-Gorom au Burkina Faso, dans une région connue pour être une zone de prédation de l’EIGS. Des frappes aériennes de Mirage, y ont été couplées à l’engagement d’hélicoptères de combat et de drones. Ces deux opérations ont permis de mettre hors de combats plusieurs membres de ces GAT, et ont également donné lieu à la destruction de 5 motos et à la saisie d’armement, de téléphones et de matériel électronique.

    • 10h44

      Action civilo-militaire – Barkhane rénove des puits de la ville de Tessit. Le 23 avril, la force Barkhane a participé à l’inauguration de plusieurs projets d’action civilomilitaires, dont deux puits dans la ville de Tessit, dans le Gourma malien. Ces projets, conduits par les équipes de coopération civilo-militaires (CIMIC) de Barkhane, répondent à certains besoins urgents de la population, et précèdent d’une manière plus générale les actions d’ampleur mises en œuvre par les acteurs du développement. Ainsi, un puits au marché et un puits à proximité du camp des Forces armées maliennes ont été inaugurés en présence des autorités locales et militaires. Les équipes CIMIC travaillent quotidiennement auprès de la population, afin de comprendre leurs besoins premiers. Elles réalisent des projets qui faciliteront la vie du plus grand nombre de personnes.

    • 10h37

      Covid-19 – Alors qu’il peine à faire appliquer la plupart des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 au Mali et que les cas de contamination continuent de grimper à travers le pays, le gouvernement a opté, à l’issue du Conseil extraordinaire de défense nationale du 8 mai dernier, pour la levée du couvre-feu et l’instauration du port obligatoire du masque dans les lieux publics. De nouvelles mesures dictées par un concours de circonstances qui a abouti à un climat socio-politique délétère, mais qui viennent mettre à mal la cohérence dans la gestion de cette crise sanitaire, où l’État semble de plus en plus tâtonnant. A lire l’article complet sur notre site avec pour titre « Lutte contre le Covid-19: Faux sur toute la ligne? »

    • 10h19

      Les services de la santé du Mali ont signalé jeudi 21 nouveaux cas confirmés de COVID-19, portant le nombre total à 779 dans le pays. Selon le ministère malien de la Santé et des Affaires sociales, sur 96 échantillons testés au cours des dernières 24 heures, 21 se sont avérés positifs, dont 13 cas se trouvent à Bamako, épicentre de la pandémie au Mali. Un total de 24 patients ont été contrôlés négatifs, donc déclarés guéris, et 2 décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures dans le pays, a fait savoir dans un communiqué le ministère la Santé et des Affaires sociales, ajoutant que 1.785 cas contacts font l’objet d’un suivi quotidien. A ce jour, ce pays ouest-africain compte 779 cas confirmés, dont 46 décès et 436 guéris, depuis le 25 mars dernier.

    • mercredi 13 mai
    • 15h02

      Covid 19 – La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 290.000 morts dans le monde, dont plus de 80% en Europe et aux Etats-Unis, depuis son apparition en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 22h00 GMT.

    • 12h43

      Le MDAC a tenu une réunion d’information et d’échanges avec la hiérarchie militaire ce 12 mai 2020. L’objet de cette réunion était d’échanger avec les Chefs militaires sur les problèmes d’actualité que connaît l’Armée et y apporter des solutions.  

    • 09h39

      Terrorisme et coopération – Selon le site Africaintelligence, c’est un véritable bras de fer qui se joue actuellement à huis clos à l’ONU : les États-Unis tentent d’imposer leur candidat à la tête de la Minusma et plaident pour une baisse des effectifs de l’opération de maintien de la paix. Deux exigences que refuse Paris.

    • 09h35

      Banques – Le résultat net de la Bank Of Africa (BOA) Mali, filiale du groupe bancaire du même nom, a connu une baisse de 25,9% à l’issue du premier trimestre 2020 comparé à la même période de 2019, ont annoncé les dirigeants de cet établissement bancaire basé à Bamako. Ce résultat s’est établi à 1,165 milliard de FCFA au 30 mars 2020 contre 1,572 milliard de FCFA un an auparavant, soit une contraction de 407 millions de FCFA.

    • 09h27

      Sécurité – Trois soldats tchadiens de la mission des Nations Unies au Mali (Minusma) ont été tués dimanche, et trois autres grièvement blessés, quand leurs véhicules ont sauté sur une mine dans le nord du pays ouest-africain, a annoncé l’ONU. « Deux véhicules du contingent tchadien de l’ONU au cours d’une patrouille de routine autour du camp ont sauté sur les mines. Il y’a trois morts et 3 blessés graves », a dit un responsable de la Minusma à Aguelok, ville du nord du Mali.Olivier Salgado, porte-parole de la Minusma a confirmé l’information et les pertes, ajoutant que des renforts avaient été envoyés dans la zone.La Minusma compte environ 13.000 soldats au Mali.

L’Hebdo - édition du 21.05.2020
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité