L’info en continu

    • vendredi 02 décembre
    • 09h25

      Le camp militaire et la Douane de Yélimané dans la région de Kayes ont été attaqués dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre par des hommes armés non identifiés. Le bilan provisoire est de deux morts. Les assaillants ont également calciné deux véhicules.

    • vendredi 11 novembre
    • 12h20

      Le financement des pertes et dommages est aussi au programme de la 27ème COP en Égypte. Pour parler d’une même voix et faire entendre sa position, l’Afrique a organisé la Semaine africaine du Continent du 29 août au 2 septembre 2022, afin de parvenir à un consensus et d’établir un programme d’adaptation au changement climatique. L’Initiative pour l’adaptation en Afrique (IAA) adoptée vise à mobiliser 25 milliards de dollars pour accélérer la mise en œuvre de mesures d’adaptation climatique. Depuis son adoption, en avril 2022, le programme d’accélération de l’adaptation en Afrique a permis d’intégrer environ 3 milliards de dollars d’investissements dans ce domaine. Pour le Directeur régional pour l’Afrique du Centre mondial pour l’adaptation, le coût du changement climatique est estimé à 579 milliards de dollars d’ici à 2030, alors que les financements mondiaux sont plutôt orientés vers l’atténuation. Seulement 7,2% des financements internationaux vont vers l’adaptation climatique. La prise en compte des pertes et dommages s’explique aisément par la situation de l’Afrique, qui demeure le continent le moins pollueur mais celui qui subit de loin les pires effets de la catastrophe. Et il est d’autant plus urgent d’agir que l’on sait que ces financements mettent plusieurs années avant de se mettre en place. En outre, les pays développés n’ont pas encore honoré leur promesse de verser 100 milliards de dollars par an à partir de 2020 aux pays en développement pour lutter contre le changement climatique.

    • 11h57

      Dans un communiqué sur la « situation sécuritaire préoccupante du pays », le 9 novembre, la Convergence pour le développement du Mali (CODEM) suggère au gouvernement l’organisation d’Assises nationales autour de la question. Le parti de l’ancien ministre Housseini Amion Guindo dit constater avec une vive préoccupation un « net regain des activités terroristes dans notre pays » et déplore les victimes civiles et militaires ainsi que les « nombreuses personnes déplacées ces derniers temps » dans les régions de Gao, Ménaka, Mopti, Bandiagara et Douentza. Il présente ses condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. « La CODEM appelle à la mobilisation de l’ensemble national, en priorité, autour de la situation sécuritaire du pays. Le Parti apporte son soutien indéfectible à nos forces armées et de sécurité dans l’accomplissement de leurs missions régaliennes », déclare le communiqué, signé du Bureau national. Les régions de Ménaka et de Gao font face à une situation précaire, caractérisée par la montée d’actes de banditisme et d’affrontements entre groupes armés.

    • vendredi 04 novembre
    • 12h29

      Initié dans le cadre de Novembre Numérique, Sahel Esports Champions Fifa 2022 est la grande fête des cultures numériques de l’Institut Français du Mali, avec l’appui du Fonds de mobilité Culture au Sahel et des Instituts Français à travers le monde. C’est une compétition de jeux vidéo qui met à l’honneur l’Esport et les jeunes talents des pays du Sahel : Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali et Sénégal. Des qualifications auront lieu dans les établissements du réseau culturel français de ces pays ou des établissements partenaires. Les meilleurs joueurs et joueuses s’affronteront ensuite pour décrocher le titre de Champion lors d’une grande finale, prévue à Dakar le 23 novembre, qui sera diffusée en live sur Twitch Le tournoi est coordonné par l’opérateur SAGES (Services for Africa Gaming & Esports) présidé par Désiré Koussawo, acteur très important de la structuration de l’Esport en Afrique et également Président de France Esports, en collaboration avec des partenaires Esport locaux. Au Mali, il est organisé par l’Institut Français et Futurcom Planet, une agence spécialisée dans la communication marketing et l’évènementiel. Les qualifications de la première édition de la compétition Sahel Esports Champions auront lieu le 12 novembre 2022 à l’Institut Français du Mali. Pour l’occasion, jusqu’à 128 joueurs s’affronteront au jeu Fifa 22 – Mode 90 durant toute la journée pour se qualifier pour la grande finale à l’Institut Français de Dakar (Sénégal).

    • 12h27

      Plus de 154 migrants maliens en situation d’irrégularité sont en détention en Guinée équatoriale, après une série de contrôles, cette semaine, des autorités dans l’optique de déterminer les personnes vivant sur leur territoire de manière illégale. « Avant cela, la mission diplomatique du Mali dans le pays a demandé à nos compatriotes d’établir une liste de tous ceux qui sont en situation irrégulière pour les aider. Malheureusement, beaucoup ne l’ont pas compris. Ils pensaient que la liste servirait à les expulser », déplore le Chef de Cabinet du ministère des Maliens établis à l’extérieur, Mohamed Ag Albachar. En effet, dans un communiqué, le 18 juillet dernier, l’ambassade du Mali en Guinée Équatoriale avait lancé un appel à tous les Maliens vivant dans « l’illégalité » dans le pays à procéder à la régularisation de leurs documents de séjour avant le 31 août. Alors qu’à peu près 20 000 maliens vivent dans le pays (Selon le Haut conseil des Maliens de l’extérieur) et que les contrôles continuent, la crainte de l’augmentation du nombre de détenus demeure.

    • 12h26

      Après la confirmation par la Cour d’appel, le 7 septembre dernier, du jugement N°130 du 4 avril 2022 du Tribunal de Grande instance de la Commune V du District de Bamako, validant le Congrès extraordinaire du 16 janvier 2022, qui avait porté M. Gouagnon Coulibaly à la tête de l’URD, ce dernier vient de recevoir les pleins pouvoirs de la justice pour l’administration du parti. Le 1er novembre 2022, le Juge des référés du Tribunal de 1ère instance de la Commune V a ordonné l’accès au siège de Gouagnon Coulibaly et fait de lui le « seul habilité à poser tous actes de gestion et d’administration du parti ». « En conséquence, M. Coulibaly doit sans aucune espèce d’entrave reprendre la haute et totale direction du parti et continuer de le gérer et de l’administrer conformément aux textes », précise Mamadou Dicko, membre de l’URD. Pour rappel, en mai dernier, le même tribunal avait ordonné à Salikou Sanogo et à Gouagnon Coulibaly de ne plus parler et agir au nom et pour le compte de l’URD.

    • jeudi 27 octobre
    • 11h00

      Rendu public le 12 octobre dernier, l’avant-projet de nouvelle Constitution est amendé de toutes parts par les acteurs de la société civile et les politiques. Parmi eux, la Coalition des forces patriotiques (COFOP). Dans un communiqué publié ce lundi, le regroupement politique propose de supprimer l’Article 192 de l’avant-projet de nouvelle Constitution qui stipule que : « Tout coup d’État ou putsch est un crime imprescriptible contre le peuple malien ». Une disposition déjà contenue dans l’actuelle Constitution datant du 25 février 1992. « De 1992 à nos jours il y a eu trois coups d’État. Mais aucun des fauteurs de ces coups d’État n’a été jusqu’ici poursuivi. C’est donc une disposition inutile », indique-t-on dans le document signé par le Dr Abdoulaye Amadou Sy, Président de la Cofop. En outre, entre autres propositions, la coalition politique propose pour l’article 45, relatif au Président de la République, la candidature d’un Président et d’un Vice-président, qui sera le chef de l’administration, et la suppression du poste de Premier ministre.

    • 10h58

      Le groupement Vergnet Hydro (France) et Uduma Mali a été choisi pour la réalisation de 9 adductions d’eau potable solaires dans la ville de Sikasso. Elles serviront à 30 000 habitants de la troisième région. Pour le groupe, il s’agit d’une étape importante dans sa stratégie de développement. « Vergnet Hydro est en charge du dimensionnement et de la bonne livraison de l’ensemble des fournitures. Mais nous allons en effet réaliser ces constructions en confiant le pilotage de l’ensemble des travaux à notre société sœur Uduma Mali, qui pourra compter sur les compétences de partenaires locaux, avec lesquels nous avons tissé des liens de confiance au fil de l’ensemble de nos projets », s’est exprimé Najib Benezouz, responsable de zone de Vergnet Hydro. Les 9 sites produiront 90 m3 d’eau potable par heure et l’un d’entre eux pourra même produire 15 m3 par heure, selon le responsable technique d’Uduma Mali. Chacun des sites comportera en outre, entre autres, un parc solaire, un château d’eau métallique (30 à 50 m3), un groupe électrogène de secours, un local technique, un lampadaire solaire, une loge de gardien, des canalisations PVC, etc. La puissance cumulée des 9 parcs solaires (2,5 à 9,6 kWc) va dépasser 50 kWc. Le projet s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui aux Collectivités territoriales pour l’eau potable du ministère des Mines, de l’énergie et de l’eau du Mali, soutenu par le Fonds européen de développement. La mise en eau des adductions est prévue pour août 2023.

    • jeudi 01 septembre
    • 13h20

      La rentrée scolaire est prévue pour le 3 octobre a annoncé ce jeudi 1er septembre le ministère de l’Education nationale. L’ouverture des écoles pour l’administration et l’encadrement se fera à partir du 16 septembre mais la rentrée elle, est fixée au 3 octobre 2022.

    • 09h41

      Du 15 au 21 septembre 2022 sera organisée la semaine nationale de la Réconciliation. Ce rendez-vous qui sera annuel permettra de mobiliser les Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur autour du vivre ensemble et de la stabilité du pays. L’organisation de cette semaine, qui est une recommandation des Assises nationales vise à restaurer la paix et à renforcer la cohésion sociale à travers un meilleur ancrage des valeurs de réconciliation et de vivre ensemble; une sensibilisation accrue des acteurs nationaux et internationaux sur le processus de la réconciliation et de la paix; une vulgarisation des instruments dédiés à la promotion du patriotisme, du civisme, de la paix et de la cohésion sociale.

    • vendredi 29 juillet
    • 11h10

      Société : 117 ans après l’abolition de l’esclavage au Mali, il continue de s’y perpétuer. De l’esclave par ascendance, fortement présent dans la région de Kayes, à l’exploitation sexuelle et à l’utilisation des enfants dans les conflits armés, le phénomène de la traite des personnes inquiète. Alors que le monde célèbre ce 30 juillet la Journée mondiale de lutte contre la traite des personnes, Journal du Mali met en lumière ces violations des droits de l’Homme dans le pays. (A lire sur le site)

    • jeudi 28 juillet
    • 20h17

      Société : Les femmes bénéficiaires du projet « campagne Benkadi » de l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et le développement (AJCAD Mali) en partenariat avec l’Aide de l’église Norvégienne (AEN), ont organisé jeudi 28 juillet 2022 au siège de l’AJCAD à Bamako et en parallèle à Mopti, un plaidoyer auprès des acteurs confessionnels, leaders religieux et différentes autorités pour leur implication réelle dans le processus de consolidation de la paix au Mali. Au total, une cinquantaine de participants, en majorité des femmes bénéficiaires dudit projet ont participé à cette séance de plaidoyer, en présence d’un représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports. Au cours d’un panel tenu pour l’occasion, deux représentantes des femmes bénéficiaires, Bintou Touré et Awa Tounkara, ont, en plus d’avoir lancé des messages de plaidoyer pour l’implication des femmes et des filles dans le processus de consolidation de la paix, témoigné des apports significatifs dont elles ont eu à bénéficier grâce à leur formation dans le cadre du projet « Campagne Benkadi ».

    • 20h16

      Justice : A l’instar d’autres secteurs d’activités, celui de la justice s’engage dans l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Sept ans après le premier projet, le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme a lancé ce 28 juillet 2022, deux plateformes destinées à offrir à la population une justice transparente et efficace, des informations accessibles ainsi que des services équitables et de qualité, avec l’appui de Mali Justice Project. Ce projet qui constitue un appui financier de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) dont bénéficie le Ministère de la Justice, facilite l’accès à la justice ainsi qu’une assistance juridique au Mali. Ces deux plateformes digitales visent à renforcer la politique de communication interne et externe de l’institution. Ces interfaces vont non seulement favoriser la bonne compréhension des textes mais aussi des codes en vigueur au Mali.

    • 20h08

      Sécurité : la CEDEAO étudie la possibilité de créer une “force anti-putch” pour lutter contre les coups d’Etats en Afrique. L’annonce a été faite ce jeudi 28 juillet 2022, par Umalo Sissoco Embalo, président de la Guinée-Bissau et président en exercice de l’organisation ouest-africaine.

    • 16h20

      Football : Le Collectif des Ligues régionales majoritaires appelle à une marche pour la dissolution du Comité exécutif de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) ce 1er août. La manifestation, qui se tiendra devant la FEMAFOOT, a pour but de protester contre les nouveaux textes adoptés par l’instance dirigeante du football malien, notamment l’article 43.6 des Statuts Types des Ligues régionales. Celui-ci stipule que le Président de l’instance régionale du football doit obligatoirement résider sur le territoire administratif de la région de la Ligue qu’il préside. « Parmi les Présidents de Ligues, il y en a plusieurs qui travaillent et qui sont à Bamako, mais qui gèrent parallèlement leurs instances régionales de football. Pour eux, cet article est discriminatoire et vise à trouver les moyens pour les écarter des futures élections », explique un journaliste sportif. Boubacar Diallo

    • lundi 25 juillet
    • 12h09

      CAN féminine : La sélection féminine sud-africaine a été sacrée championne d’Afrique après sa victoire par 2 buts à 1 (mi-temps 0-0) face à son homologue marocaine, samedi soir en finale de la CAN-2022, disputée au complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat.

    • 09h24

      Sécurité – Attaque terroriste du camp de garde nationale de Sévaré ce dimanche : aucune perte en vies humaines, ni dégâts matériels déplorés côté FAMa. Sept suspects appréhendés côté assaillants selon l’Etat-Major Général des Armées.

    • vendredi 22 juillet
    • 13h18

      Attaque du camp de Kati : le bilan provisoire est de sept assaillants neutralisés et 8 interpellés. Côté FAMa, un mort, six blessés donc un civil.

    • 08h50

      Sécurité : « attaque » au camp militaire de Kati ce vendredi matin. Aucune annonce officielle pour l’instant.

    • jeudi 21 juillet
    • 16h39

      Hydrocarbures : l’augmentation encore Ça y est. Le prix du carburant est désormais à 891f CFA pour le supercarburant et 889F CFA pour le gasoil, ce jeudi 21 juillet 2022 contre 811f CFA pour l’essence et 809f CFA pour le gasoil la veille. Plus de 80f CFA d’augmentation. Le tableau de toutes les stations services reflètent le prix dans la capitale.C’est la troisième augmentation du prix du carburant que connaisse le pays après celui du 9 juin et 17 mars 2022. Depuis le début de la guerre Ukraino-russe, le prix des produits pétroliers ne cessent de prendre l’ascenseur dans le monde. Rokietou Maïga

    • vendredi 15 juillet
    • 16h20

      UEMOA : Le Mali va pouvoir rembourser ses emprunts. Après 6 mois d’interdiction pour le Mali d’emprunter sur le marché régional des titres publics, avec comme conséquence de ne pas également pouvoir honorer ses échéances, la BCEAO a annoncé le 12 juillet dernier la levée des restrictions imposées aux transactions financières du pays à la suite des sanctions prises par l’UEMOA. Le Mali peut maintenant reprendre le remboursement de ses emprunts sur le marché régional. Une bonne nouvelle pour le système bancaire, pour lequel les arriérés de paiement du pays constituaient un boulet. Selon un rapport de l’Agence de notation Moody’s, 31% de la dette de l’État malien au 3ème trimestre 2021 était détenu par les banques commerciales du pays, contre 18% pour les banques du Burkina Faso, 16% pour les établissements de crédit de Côte d’Ivoire et 13% pour ceux du Bénin. Selon les informations de Sika Finance, « le Mali doit faire face à une dette importante de 313,8 milliards de francs CFA, contractée sur le marché régional des titres publics, dont l’échéance est prévue pour cette année 2022 ». Le 12 juillet dernier, le pays devait aussi « honorer une échéance de prêt ».

    • jeudi 14 juillet
    • 20h26

      Au Mali, le gouvernement de Transition a annoncé la suspension de toutes les rotations de contingent militaire et policier de la Minusma y compris celles déjà programmées ou annoncées, dès ce jeudi 14 juillet 2022. Les autorités assurent qu’elles travailleront de concert avec la Mission onusienne « en vue de réunir les conditions propices à la levée de cette mesure suspensive de la rotation ». En réponse à cette communication, le Mission par la voix de son porte-parole Olivier Salgado « prend note de cette communication et est prête à engager sans délai les discussions prévues » à cet effet lit-on sur twitter.

    • 18h22

      Mali – Côte d’Ivoire : Des versions contradictoires Alors qu’Abidjan demande leur libération « sans délai », parce « qu’injustement arrêtés », le gouvernement du Mali considère les 49 militaires ivoiriens interpellés le 10 juillet à Bamako comme des mercenaires, avec pour objectif de « briser la dynamique de la refondation et de la sécurisation du Mali ». Si Bamako soutient que plusieurs versions ont été avancées par ces militaires pour justifier leur présence, Abidjan avance qu’ils se trouvaient dans le pays dans le cadre des opérations des Éléments nationaux de soutien (NSE), ce que le porte-parole de la Minusma avait confié 24 heures plus tôt. Sauf que, selon un média étranger, après vérification de plusieurs pistes, l’ONU ne reconnaît pas ces hommes comme ayant ce statut. Même si l’issue de la polémique est encore incertaine entre les deux pays, certaines voix appellent à l’apaisement. « Je suis sûr que vu l’état de nos relations, et après enquête des autorités, la situation ne devrait pas déboucher sur une crise diplomatique », espère un ancien diplomate malien. Mohammed KénouviK

    • 14h50

      Sécurité : le gouvernement de Transition suspend toutes les rotations de contingent militaire et policier de la Minusma dès ce jeudi

    • mardi 12 juillet
    • 15h23

      BCEAO : les restrictions concernant les transferts et les opérations traitées dans STAR-UEMOA, SICA-UEMOA et SAGETIL-UMOA ont été levées avec le Mali

    • lundi 11 juillet
    • 15h49

      Santé: la clinique périnatale Mohammed VI a été inaugurée jeudi 7 juillet 2022 à Sébénikoro, dans la commune IV du district de Bamako, au Mali. Huit ans après la pose de la première pierre par le roi Mohammed VI, le 20 février 2014, lors sa deuxième visite au Mali, la clinique périnatale ouvre ses portes dans la capitale. Moderne et intégrée, elle a été réalisée par la fondation Mohammed VI pour le développement durable sur une superficie de 5 hectares, dont 7.270 mètres carrés couverts. C’est un établissement hospitalier de niveau 3, entièrement construit et équipé par le Royaume du Maroc à près de 9,9 milliards de francs CFA (environ 15 millions d’euros). Il vise la fourniture de services périnataux spécialisés, la prise en charge de grossesses à risque et la limitation de la mortalité maternelle et infantile.

    • lundi 04 juillet
    • 11h06

      CAN 2023 : Le rendez-vous du football africain se jouera finalement en janvier/février 2024, a annoncé ce dimanche 3 juillet 2022 son instance faîtière. La Côte d’Ivoire devra encore patienter pour voir les stars du football africain jouer sur son sol. La Confédération africaine de football (Caf) a décidé de décaler la Coupe d’Afrique des nations (Can 2023) en janvier/février 2024. L’annonce a été faite par Patrice Motsep, président de la Caf, ce dimanche à Rabat (Maroc), au terme d’une réunion du Comité exécutif (ComEx) organisée en marge de la Can 2022 féminine.

    • 11h05

      CAF : La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé dimanche 3 juillet 2022, le lancement, dès août 2023, d’une Super Ligue africaine avec une dotation de 100 millions de dollars. Les détails de cette nouvelle compétition seront dévoilés le mois prochain lors d’une cérémonie de lancement organisée en Tanzanie, indique la CAF dans un communiqué.

    • dimanche 03 juillet
    • 17h57

      CEDEAO : le Président de la Guinée Bissau est le nouveau Président en exercice de l’Institution sous-régionale

    • 17h55

      Levée des sanctions : La CEDEAO exige la non participation des autorités de la transition malienne aux prochaines élections dans le pays

L’Hebdo - édition du 01.12.2022
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité