L’info en continu

    • jeudi 17 octobre
    • 11h03

      Urgent – Les FAMa ont déjà été dirigés vers # Boulkessy . Au cours de cette opération, il y a eu accrochage avec un groupe terroriste. Elles ont neutralisé 4 éléments des Groupes Armés Les ratissages normalisés.

    • mercredi 16 octobre
    • 15h39

      Grève – La Douane malienne annonce une grève générale de 72h à compter du 30 octobre. Le bureau exécutif de la section syndicale des douanes du Mali allié au syndicat national des travailleurs des administrations d’état à compter du 30 octobre jusqu’au 1 er novembre,  va observer une grève de 72 heures sur toute l’étendue du territoire. 

    • 15h26

      Coopération – Education – Le Contingent militaire espagnol au Mali a offert 3 salles de classe équipées aux habitants du village de Tantea-coro. Ce village est situé à quelques Km de #Koulikoro. L’inauguration de cette école a eu lieu, le mardi 15 octobre 2019. Elle porte désormais le nom de l’ancien chef du village de la localité Danzeni Traoré. Avec cette réalisation, les donateurs entendent contribuer à améliorer les conditions éducatives des enfants de cette localité.  

    • mardi 15 octobre
    • 17h39

      Sévaré – Sécurité et terrorisme – La MINUSMA a fait l’objet de pillages à #Sévaré par des individus, le samedi 12 octobre 2019. Les #FAMa ont aidé à récupérer certains matériels sur des enfants. Ces matériels récupérés ont été embarqués dans certains véhicules et camions FAMa mobilisés par le Commandement des FAMa de Sevaré.  

    • 13h23

      Football – Éliminatoires CAN 2021: Le Tchad rejoint le Mali dans le groupe A. Le Tchad a validé sa place à la phase de groupes des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021. Après avoir remporté son match retour contre le Liberia, le Tchad sera inclus dans la poule A aux cotés du Mali, la Namibie et la Guinée Conakry.

    • 10h55

      Attaque contre le camp de la MINUSMA à Sévaré – Le Gouvernement a rencontré la Minusma lundi à Koulouba. Objectif : condamner, déplorer, dénoncer et regretter la grande manifestation qui a eu lieu, le samedi 12 octobre 2019, à Sévaré (Mopti) ayant fait des dégâts matériels importants, une cinquantaine de conteneurs remplis de matériels vandalisés au camp de la MINUSMA. Au cours de la rencontre, le chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif a fait savoir que ce qui s’est passé à Sévaré est grave et sert les ennemis de la paix. Selon le chef de la diplomatie malienne, Tiébilé Dramé, des mesures sont prises par le gouvernement pour non seulement apaiser les tensions, mais aussi, faire en sorte que « ce qui s’est passé ne se reproduise ni à Sévaré ni ailleurs au Mali ».

    • lundi 14 octobre
    • 15h04

      Infrastructures – Gao: Les promesses du 13 septembre 2019 prises par le gouvernement se concrétisent . Les populations peuvent esquisser un sourire de satisfaction dans cette partie du pays, car, parmi les engagements des autorités, l’on peut citer la reprise des travaux de la route de l’aéroport – gouvernorat, Place des Martyrs au fleuve et celle du rond point du marché de nuit sortie de Bourem, d’une distance de 2km 60 mètres. Si les aléas du climat ne s’inscrivent pas en handicap pour l’atteinte des objectifs, les travaux prendront fin le 20 janvier 2020.

    • 14h35

      Gao – La tranchée de la sécurisation de la ville désormais opérationnelle. L’infrastructure de la commune urbaine de Gao a été inaugurée, les populations peuvent s’en réjouir. Cet investissement estimé à 124 millions de FCFA va contribuer à la sécurisation de la ville et à la gestion du flux des biens et des personnes.

    • 13h11

      Ségou – En trois mois, cette région du pays a enregistré 16 cas de décès liés aux accidents de circulation et 418 blessés. Ces chiffres ont été communiqués par les responsables de la Direction régionale de la protection civile au mois d’octobre 2019. Un cas de noyade a aussi été évoqué par la Direction.

    • vendredi 11 octobre
    • 12h36

      DNI La COFOP participe Dans un communiqué en date du 8 octobre, la Coalition des forces patriotiques (COFOP), informe de sa décision de participer au processus de Dialogue national inclusif. De la commune jusqu’au niveau national, les travaux du dialogue doivent aboutir à des recommandations de sortie de la crise multidimensionnelle que traverse le pays depuis 2012. Les travaux au niveau de la phase décentralisée ont commencé le 7 octobre et ont pris fin le 8. Ils devaient concerner 611 communes retenues par les organisateurs. Dans certains lieux, les concertations n’ont pu se tenir, soit à cause de l’insécurité ou de l’opposition de certaines tendances locales. Cette décision de participation a été prise après la conférence de présidents de la COFOP, un regroupement signataire de l’accord politique de gouvernance.  Elle invite « l’ensemble de ses militants et sympathisants de l’intérieur comme de l’extérieur à une participation active au dialogue dans un esprit d’équipe et de cohésion qui a toujours caractérisé la COFOP », souligne le communiqué.  Le regroupement met en avant la situation préoccupante du pays  et lance un appel à toutes les autres forces politiques et de la société civile à prendre part aux travaux. Cette prise de position intervient alors que des partis comme le CNID, l’URD, le MPR, le MODEC, le FAD, le MSR, tous membres du Front pour la sauvegarde  la démocratie (FSD), et d’autres comme le FARE, le SADI, le RpDM, l’ADP Maliba, le CNAS Faso-Heré ont refusé de participer. Beaucoup d’observateurs restent mitigés sur la finalité de ce dialogue sans ces acteurs.

    • 11h49

      BARKHANE – Du matériel scolaire pour les élèves maliens. La première semaine d’octobre est la période où les enfants maliens reprennent le chemin de l’école. Les 1er et 2 octobre, les équipes d’actions civilo-militaires des forces armées maliennes et de Barkhane ont contribué à améliorer les conditions de travail des élèves et des professeurs dans plusieurs villes du Mali

    • 11h47

      Sécurité – Terrorisme – Les forces armées maliennes et Barkhane en opération dans le Liptako Du 29 septembre au 7 octobre, le Groupement Tactique Désert « Belleface » a mené une opération au sud de Gao afin de marquer avec détermination la présence de la force Barkhane dans la région de Tessit et de renforcer le Partenariat Militaire Opérationnel avec les Forces Armées Maliennes (FAMa).

    • mardi 08 octobre
    • 11h32

      Football – Tournoi UFOA 2019: Le Mali joue sa demi-finale face au Sénégal. Les Aigles locaux se sont qualifiés pour les demi-finales dimanche en s’imposant face à Sierra Léone 1 but à 0 dans le cadre du tournoi UFOA. Mercredi ils joueront leur match de demi-finale face au Sénégal pour composter leur ticket en finale. A noter que l’autre demi-finale va opposer la Côte d’Ivoire au Ghana.

    • lundi 07 octobre
    • 16h26

      Assemblée nationale – Session extraordinaire – Adoption de la loi de finances modifiée pour 2019. Le budget rectifié a connu une hausse de 1,56% soit 31, 524 milliards de FCFA résultant de recettes nouvelles de 121, 647 milliards de FCFA.

    • 16h16

      Politique et gestion – Le Dialogue national inclusif démarre ce lundi 7 octobre 2019 avec la phase déconcentrée. C’est donc au niveau des communes que la machines entre en marche. Malgré le dispositif de discussion lancé depuis septembre, toutes les parties de répondront pas présents. L’URD et le FARE ne participent pas aux travaux en cours pour des désaccords enregistrés au niveau de la participation avec des organisateurs. A cela s’ajoute la validation des Termes de référence du Dialogue malgré la réticence de certaines parties.

    • 15h57

      Formation – La Commission vérité justice et réconciliation a lancé un appel à manifestation d’intérêt depuis du 26 septembre au 03 octobre 2019. Objectif, couverture des audiences publiques de la CVJR. Pour des raisons techniques, la date d’inscription a été prorogée jusqu’au 13 octobre prochain. Dans la note reçue dans notre rédaction, il est précisé que la formation des candidats est gratuite. Les candidats seront informés du lieu et de la date de la formation les jours à venir.

    • 15h45

      Economie et gestion publique – Vers la création de l’institut de formation sur la commande publique (IFCOP). Cette initiative doit déboucher sur la formation des acteurs de la commande publique, y compris le développement du cadre professionnel et l’évaluation des performances des acteurs du système de passation, d’exécution et de contrôle des marchés publics ainsi que des délégations de service public. Pour atteindre cet objectif, une stratégie nationale de formation a été mise en œuvre depuis 2016 et s’étendra jusqu’en 2020.

    • 15h29

      Menaka – Politique et institutions – Les candidatures pour la présidence du CNJ-Mali se multiplient. La course pour la présidence du CNJ-Mali est lancée. Le Conseil national de la jeunesse du Mali prévu du 26 au 28 novembre à Ménaka, reçoit déjà les candidatures pour la présidence de cette faitière que porte jusqu’à présent Souleymane Satigui Sidibé. La dernière en date est celle de l’entrepreneur Sory Ibrahim Diarra. Son projet de société porte entre autres sur l’entrepreneuriat, l’immigration clandestine, la promotion des disciplines sportives ainsi que la formation des jeunes et l’auto-emploi.

    • jeudi 03 octobre
    • 15h05

      Société – Inauguration d’un puits dans la région de Ménaka. Dans le cadre du soutien à la stabilisation dans la région de Ménaka, les autorités maliennes ont inauguré jeudi 19 septembre un puits de grand diamètre. Creusé dans le quartier excentré d’Essacan, il va permettre l’irrigation d’une zone de maraîchage qui profitera directement aux 3000 habitants du quartier. Ce projet, appuyé par la Force Barkhane, a été mis en œuvre pas les CIMIC FAMa en coordination avec le chef de village, le président des maraîchers et le président de la jeunesse d’Essacan.La cérémonie d’inauguration du puits a été présidée par le gouverneur de Ménaka, M. Daouda Maiga, accompagné du représentant des autorités intérimaires, M. Abdoul Wahab.

    • mercredi 02 octobre
    • 10h30

      FAMa – Le lieutenant-colonel Moustaph Sangaré est le nouveau chef de corps du 33ème régiment des commandos parachutistes. Il a pris le commandement, le 27 septembre 2019, en présence du commandant de la 3ème région militaire, le colonel Moussa Soumaré, à la place d’armes dudit régiment.

    • 10h29

      Commando parachutiste: Le nouveau chef de corps, le lieutenant-colonel Moustaph Sangaré a déclaré qu’il mettra tout en œuvre pour que le régiment marche sur les traces des anciens afin de retrouver les valeurs qui sont celles du commando parachutiste des #FAMa.

    • 10h27

      Kati – Journée de l’Armée de terre – La 3ème Région Militaire a célébré, le mardi 1er octobre 2019, la journée de l’Armée de terre (JAT). La célébration de cette journée historique s’est déroulée à la place d’armes du camp Soundiata Keïta de #Kati sous la présidence du Chef d’état-major de l’Armée de Terre.

    • 10h25

      Ségou – La place d’armes de la 2ème Région Militaire a servi de cadre, le mardi 1er octobre 2019, à la commémoration du 59ème anniversaire de la création de l’Armée de Terre. L’évènement a été présidé par le Gouverneur de la Région de #Ségou, l’Inspecteur Général Biramou Sissoko.

    • lundi 30 septembre
    • 12h58

      Santé – Un atelier sur l’introduction de la 2ème dose du vaccin anti-rougeole (VAR) dont l’objectif est d’atteindre 80 % des enfants de 15 à 23 mois, a pris fin jeudi dernier à Kayes, sous la présidence de l’adjoint du maire de la Commune urbaine, Hady Diallo, a constaté l’AMAP. Organisé par la direction régional du Développement Social et de l’Economie Solidaire, en partenariat avec la direction régional de la Santé et l’Unicef, l’atelier régional de plaidoyer est destiné aux autorités administratives, scolaires, politiques, aux médias, et aux représentants de la société civile. L’objectif général de la campagne contre la rougeole est de contribuer à l’élimination de cette maladie au Mali d’ici 2020. De façon spécifique, il s’agit de faire vacciner au moins 95% des enfants de 9 à 59 mois à tous les niveaux, de former les agents de santé à la sécurité des injections et de réduire la morbidité et la mortalité infantile imputable à la rougeole et de détruire 100% des déchets issus de la campagne de rougeole.

    • 12h34

      Société – C’est aux encablures de 22h dimanche dernier que l’image est devenue contagieuse sur les réseaux sociaux. Un camion de services transportant des chaises de cérémonie prend feu sur le deuxième pont de Bamako et est consumé en intégralité avec son contenu. C’est l’incendie de plus dans la capitale après les camions citernes. Les causes de cet incident restent inconnues pour l’instant. 

    • dimanche 29 septembre
    • 17h17

      Accident ce dimanche sur la route de Ségou. Depuis cet après midi, l’on peut lire sur la toile un grave accident qui a eu lieu ce dimanche sur la route de Ségou non loin du stade Amary Ndaou. Il s’agirait d’une grave collision entre des cars de véhicules de transport en commun plus précisément AIR NIONO, DIARRA TRANSPORT ET SABALY KAGNY. Les premiers témoins font cas d’un bilan lourd sans toutefois préciser les pertes encourues avec exactitude, même si par ailleurs, l’on peut lire que cette accident a fait des blessés. Nous y reviendrons avec plus de précisions plus tard sur notre média. 

    • samedi 28 septembre
    • 09h49

      Coupe CAF : Le Djoliba AC au pied du mur. Ce dimanche 29, le Djoliba Athletic Club devra confirmer. L’équation est simple pour les Rouges de Bamako, ne pas perdre par plus de deux buts d’écart ou encaisser au moins trois buts. En clair, il faudra verrouiller la défense. Victorieuse à l’extérieur du club togolais du Maranatha de Fiokpo (1 – 2), lors du premier tour de la Coupe CAF, l’équipe des Rouges de Bamako a les cartes en main pour entrevoir le prochain tour. En trois matchs officiels disputés cette saison, les Djolibistes en ont remporté deux et concédé un nul. Un « accroc »’ lors de la première journée du Championnat, dont la reprise est effective depuis août après deux ans d’interruption. Une bouffée d’air frais pour l’équipe aux 22 titres de Champion du Mali, qui comme les autres formations maliennes manquait cruellement de compétition. En plus de ce cet éclaircie bienvenue et attendue dans le football malien, la détermination et la volonté ont fait la différence, comme l’attestent les propos de l’entraineur du Djoliba AC, l’Ivoirien Kouadio Georges, à l’issue du match aller : « j’ai dit aux jeunes d’aller chercher l’adversaire. C’est ce qu’ils ont fait. Ils ont marqué contre nous. On peut aussi marquer contre eux. On est revenu au score. Par la suite, on a pris l’avantage pour s’imposer par 2 buts à 1. Les garçons ont donné le meilleur d’eux-mêmes. C’est vrai qu’on aurait pu gagner 3 buts à 1. Mais on retient l’essentiel. Il est déjà bon de gagner à l’extérieur. On va tout mettre en œuvre au retour pour s’imposer et se qualifier pour le tour suivant ».Redorer le blasonSeul représentant malien en compétition interclubs après l’élimination du Stade Malien du tour préliminaire de la Ligue des Champions, le Djoliba a une « petite pression », celle de replacer le curseur du football malien, en quête de renaissance rapide, sur l’épicentre continental. Cela passera par une qualification ce dimanche. Ce ne sera néanmoins qu’une première étape. Finalistes de la compétition en 2012, les joueurs de Heremanoko devront en cas de qualification affronter l’une des équipes éliminées du dernier tour préliminaire de la Ligue des Champions. Un tour de cadrage en aller-retour qui déterminera les clubs devant prendre part à la Coupe des Confédérations.

    • mercredi 25 septembre
    • 15h11

      Vers le lycée castor à Badalabougou, un camion citerne a pris feu ce mercredi 25 septembre 2019. Les flammes ont été maîtrisées par les agents incendies dépêchés sur place. Aucune perte en vie humaines n’a été signalée, seuls les dégâts matériels sont constatés pour l’instant. Nous aurons certainement plus de détails les heures à venir sur cet incident qui a failli s’inscrire au rang des drames. Pour rappel, dans l’après midi du 24 septembre un camion citerne a explosé dans ce même quartier de Bamako faisant sept morts et une quarantaine de blessés.

    • mardi 24 septembre
    • 16h32

      Bamako : explosion d’un camion citerne à Badalabougou. La scène se passe à Bamako plus précisément au quartier dit Badalabougou. Une citerne qui roulait cet après-midi perd l’équilibre et s’échoue sur la voie publique. Des flammes s’en échappent. Les passagers qui ont vécu la scène parlent de dégâts matériels et des blessés. Il est impossible pour l’instant de se faire un bilan de cet incident routier. Il est tout de même important de dire que les sapeurs pompiers dépêchés sur les lieux ont éteint les flammes et réduit considérablement l’étendue des dégâts. 

    • 13h04

      Affaire Bakary Togola – Fin de l’ultimatum des producteurs de coton : Vers une révolte générale des paysans ?Les producteurs de coton ont lancé vendredi dernier un ultimatum de 72 heures à la justice pour libérer les responsables de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton. Ce délai est expiré et le risque d’une révolte générale des paysans plane à l’horizon.  

L’Hebdo - édition du 17.10.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité