L’info en continu

    • mardi 13 avril
    • 09h44

      Football féminin à Kati : Noumorila a dominé la 7ème Edition du tournoi interscolaire

    • 09h37

      Plusieurs localités du centre du Nord et du Sud face à une pénurie d’eau.

    • 09h35

      Blanchiment des capitaux: plus de 124 milliards transférés hors du pays selon le CNTIF

    • 09h34

      Religion: La communauté musulmane a débuté le mois de ramadan

    • lundi 12 avril
    • 18h35

      La centrale solaire de 30 Méga Watts de la mine d’or Fekola entre en service. La mise en service aurait dû intervenir en août 2020, mais la pandémie de Covid-19 a entraîné une suspension des travaux et donc un retard dans le calendrier. Dans un communiqué publié le 12 avril et consulté par l’Agence Ecofin, BayWa r.e a en effet confirmé que la centrale permettra, pendant la journée, d’arrêter trois des six générateurs de mazout lourd, ce qui économisera annuellement 13,1 millions de litres du combustible. Au niveau écologique, la centrale hybride réduira potentiellement de 39 000 tonnes, les émissions de CO2 du projet Fekola.

    • 16h02

      Lancement du projet de capacitation des jeunes femmes et élus communaux contre la migration irrégulière dans les cercles de Kayes et Yélimané.

    • 15h57

      SAN : l’école privée catholique Père Bernard Derasyli a remporté le premier prix du concours sur la citoyenneté.

    • 15h51

      Sport: la finale de la 1ère édition de la coupe de football « Jeunesse contre la détention et le commerce illicite des armes légères » s’est jouée hier dimanche (11/04/2021) à Kayes. La première place revient à l’Académie.

    • 15h50

      Les ressortissants de la ville de Tigana financent la construction d’un château d’eau à hauteur de 5 millions francs CFA.

    • 13h50

      Mobilisation pour la rectification de la Transition: Le M5-RFP décide «d’observer une trêve» et attend l’arrêt de la Cour suprême relatif à la dissolution du CNT

    • 13h49

      Le Secrétaire Général des Nations Unies a appelé le gouvernement de transition à la publication d’un calendrier électorale définitif, devant mettre fin à la transition, et consacrer la remise du pouvoir aux civils, en toute transparence.

    • 11h34

      Lutte contre les effets de la Covid-19 : La Banque mondiale et le Fmi pour une aide financière et technique soutenue

    • 11h28

      Initiative de suspension du service de la dette : La Banque mondiale et le Fmi soutiennent une prorogation finale de 6 mois

    • 11h22

      Kayes : les travaux du barrage de Batama dans la Commune rurale de Ségala ont été lancés. L’infrastructure coûtera au conseil régional de Kayes plus de 78 millions F CFA. Selon les responsables locaux, l’ouvrage permettra le désenclavement en toutes saisons du village de Batama et boostera le maraîchage et autres activités économiques grâce à la retenue d’eau de surface et l’alimentation de la nappe phréatique.

    • 11h15

      Tombouctou: à quelques jours du Ramadan, les prix des denrées de première nécessité ont augmenté dans la Cité des 333 Saints. Le bidon de 5 litres d’huile qui était vendu à 3 250 f est cédé aujourd’hui à 4 000 f, le sachet de 5 kilogrammes du sucre qui était à 2000 FCFA est ramené à 2250 F et le paquet du lait qui était vendu à 1100 francs est actuellement cédé aux consommateurs à 1250 francs. Selon les commerçants à une radio locale, cela s’explique par la hausse du prix de transport .

    • 10h19

      La capitale togolaise accueillera la première conférence internationale sur l’Eco, la future monnaie unique de l’Afrique de l’Ouest qui doit encore franchir de nombreuses étapes. C’est l’Université de Lomé qui servira de cadre aux débats qui se dérouleront du 26 au 28 mai 2021. Le colloque, initié par la faculté des Sciences économiques et de gestion de Lomé et son ancien doyen, l’économiste Kako Nubukpo, nommé il y a peu à l’UEMOA, vise 2 objectifs : réfléchir sur la transition monétaire et l’urgence du développement de l’Afrique et définir une feuille de route à soumettre aux dirigeants de la CEDEAO.

    • 10h12

      Aide alimentaire d’urgence : La France poursuit son appui. La France apporte une nouvelle aide alimentaire d’un montant de 1,801 milliard de francs CFA (2,75 millions d’euros). Elle est destinée aux populations les plus vulnérables dans les zones classées en urgence humanitaire par le Cadre harmonisé sur la situation alimentaire et nutritionnelle. Cette aide sera distribuée par le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’ONG Première urgence internationale. La signature des deux conventions de subvention a eu lieu le 7 avril 2021. Déjà affectées par l’insécurité, qui a réduit l’accès aux ressources et aux terres cultivables, les régions du Nord et du Centre sont les premières touchées par le phénomène. La situation humanitaire est aggravée par les aléas climatiques et la crise sanitaire. Ce nouveau financement est accordé à 2 projets, l’un porté par le PAM pour 1,475 milliard de francs CFA et l’autre l’ONG Première urgence internationale (PUI) pour près de 328 millions de francs FCFA. L’action de l’ONG s’effectuera à Ansongo. Elle consistera en une assistance alimentaire à 340 ménages, soit environ 3 000 personnes, avec l’amélioration de la situation alimentaire et nutritionnelle et les bonnes pratiques d’hygiène. Il sera procédé notamment à des distributions alimentaires pour permettre aux familles les plus vulnérables de mieux gérer la période de soudure. L’aide doit également renforcer la production agricole, vivrière et maraîchère, pour 102 ménages et assurera un suivi nutritionnel des enfants, ainsi qu’une sensibilisation en nutrition, aux bonnes pratiques d’hygiène et à des démonstrations culinaires. L’appui du PAM ciblera plus de 60 000 personnes qui bénéficieront de transferts monétaires et de produits alimentaires. Fatoumata Maguiraga

    • vendredi 09 avril
    • 16h56

      Société: des experts onusiens demandent la libération de Ras Bath et de ses co-accusés

    • 16h55

      Coopération : le Danemark annonce l’envoi d’une centaine de forces spéciales pour 2022

    • 11h43

      Lancement du projet migration et culture à Kayes et Kadiolo. Le Projet Migration et Culture a été lancé hier (08/04/2021) à la mairie de la Commune de Benkadi Founia, cercle de Kita. Porté par l’ONG IMIGRAD, le projet cible les jeunes des Communes de Kita-ouest et Benkadi Founia. A Kadiolo, région de Sikasso, le même projet de lutte contre la migration irrégulière a été lancé mardi dernier à Zégoua. Les deux projets conçus pour 3 mois, ont pour objectif d’informer et sensibiliser les jeunes sur les risques et dangers liés à la migration irrégulière et sur la promotion de la libre circulation dans l’espace Cedeao. Ils sont financés par l’Union Européenne.

    • jeudi 08 avril
    • 17h26

      CMA – Plateforme : Création d’un Cadre stratégique permanent. La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme des mouvements du 14 juin 2014 d’Alger ont convenu le 6 avril 2021, après 2 jours de concertation, de la création d’un Cadre stratégique permanent (CSP). Il aura pour missions, entre autres, de concrétiser la mise en synergie des efforts en faveur de la mise en œuvre diligente de l’Accord pour la paix et d’opérationnaliser les mécanismes conjoints de lutte contre l’insécurité sous toutes ses formes, afin de garantir la libre circulation des personnes et de leurs biens. Il sera provisoirement animé par 8 membres, en attendant une rencontre élargie prévue entre les deux mouvements après le mois du Ramadan. Le CSP s’inscrit, selon la déclaration de sa création, dans la continuité et la consolidation des engagements CMA – Plateforme depuis septembre 2017 en faveur de la paix et de la réconciliation. Les deux mouvements appellent les autres acteurs du processus de paix au Mali à adhérer à cette « dynamique salutaire » pour annihiler toutes les souffrances des populations. G.K

    • 17h23

      Politique – Plan d’Action Gouvernementale (PAG) de la transition : La session de Suvi-évaluation du 1er semestre ouverte à Bamako. Le présent atelier de trois (3) jours qui regroupera Soixante-quinze (75) participants a pour principaux objectifs de valider les actions semestrielles réalisées par les départements ministériels ; partager les contraintes inhérentes à la mise en œuvre du plan d’action, pour y trouver les solutions adéquates et définir les prochaines étapes pour la consolidation des acquis, avec le report des actions non entièrement exécutées sur le semestre suivant. Selon Moctar Ouane, il s’agit de tirer un bilan partiel de réalisation à travers un exercice d’introspection, et ce, au regard des engagements auxquels nous avions précédemment souscrit.

    • 17h18

      Banamba – Agriculture: 120 producteurs dont 50 femmes ont débuté le 07/4/2021 une session de renforcement des capacités sur la gestion des semences certifiées. L’objectif, selon les organisateurs, est d’amener les producteurs à maîtriser les techniques de gestion des semences certifiées. La rencontre de 2 jours est organisée par l’ONG Adra- Mali à travers son projet Sewa.

    • 17h14

      Politique – L’influence des religieux dans la sous-région: L’influence des religieux sur les politiques dans la sous-région est palpable à divers degrés d’un pays à un autre. Au Sénégal, les khalifes des différentes confréries sont très souvent « courtisés » par les hommes politiques. En Côte d’ivoire et en Guinée, leaders chrétiens et musulmans interviennent également souvent dans la sphère politique. (Lire l’article sur notre site)

    • 14h24

      Justice: Mali : La chambre d’accusation de la Cour d’Appel accorde la liberté à l’ancien président de l’APCAM, Bakary Togola

    • 14h19

      Coopération: Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le colonel Sadio Camara a reçu le mercredi 7 avril 2021, une délégation de la MINUSMA conduite par Mme Adamson Représentante spéciale du secrétaire général de la MINUSMA. Cette rencontre s’inscrit aussi dans le cadre de la bonne collaboration qui existe entre la MINUSMA et les FAMa pour la mise en œuvre de l’Accord d’Alger et le soutien de la mission pour la stabilisation du Centre du Mali.

    • 14h15

      San: Les enseignants de l’école privée catholique du diocèse de San ont entamé le 07/04/2021 une grève de trois jours. Selon le responsable du SYNTEC, les enseignants réclament les avantages dus à l’article 39, le versement des allocations familiales et le fonctionnement correct de l’assurance maladie obligatoire (AMO). Selon leur secrétaire général, une autre grève d’une semaine va suivre en cas de non-satisfaction de leurs doléances.

    • 14h08

      Tweet de Salif Keita l’artiste: « Comment imaginez-vous que l’ONU confirme que 19 civils lors de leur mariage ds leur village à Bounti soient tués par l’armée française et que le monde reste silencieux? Quand vos journalistes sont morts on a ts pleuré #JeSuisCharlie. Et personne ne pleure #JeSuisMali Visage pleurant à chaudes larmes? »

    • 14h03

      Politique: Affaire de la tentative présumée de complot contre l’Etat : trois experts indépendants du Conseil des droits de l’homme de l’ONU accusent le régime de transition du Mali de “détention arbitraire” et de “harcèlement judiciaire” et demandent l’abandon des poursuites engagées.

    • 09h46

      Football – Classement Fifa : Le Mali perd trois places

L’Hebdo - édition du 15.04.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité