L’info en continu

    • mercredi 09 octobre
    • 16h00

      Sénégal – Le Forum civil refuse l’amnistie pour Karim Wade : Birahim Seck coordonnateur de l’Ong réfute toute idée d’amnistier Wade fils. Selon Birahim Seck effacer les 138 milliards de Karim serait un précédent dangereux au Sénégal

    • 15h32

      Libye – Les combats se poursuivent hors du camp de Yarmuk, au sud de la capitale. La population civile au même titre que les migrants et refugiés sont des victimes collatérales de ces violents affrontements. Les milices tripolitaines se battent au nom du gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale et dirigé par Fayez al-Sarraj. Dépourvu d’armée et de forces de sécurité régulières solides, le GNA est contraint de s’appuyer sur ces milices pour combattre le gouvernement non reconnu le maréchal Khalifa Haftar.

    • 11h19

      Côte d’Ivoire – CPI – L’avocat de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté en 1ère instance par la Cour pénale internationale mais en liberté surveillée en Belgique en raison d’un appel de la Procureure, demande sa “mise en liberté immédiate et sans condition” et la possibilité pour lui d‘être candidat à la présidentielle 2020.

    • 10h24

      Ouganda -Politique : Le président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, en visite officielle en Ouganda pour la première fois, à la rencontre de son homologue, Yoweri Museveni. Mnangagwa a convenu avec Museveni que les sanctions contre le Zimbabwe devraient être levées immédiatement. Mnangagwa a été invité par son homologue ougandais à assister aux célébrations du 57e anniversaire de l’indépendance du pays en tant qu’invité spécial.

    • 09h26

      Malawi – Un policier tué au cours d’affrontements avec des manifestants au Malawi. Un policier a été lapidé à mort mardi au Malawi lors d’affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants proches de l’opposition qui tentaient d’empêcher la tenue d’une réunion publique du président Peter Mutharika.

    • samedi 21 septembre
    • 19h46

      L’ex-président tunisien Ben Ali a été enterré à Médine en Arabie saoudite. L’ancien chef de l’Etat, qui est mort à Jeddah, au sud de Médine, a été inhumé dans le cimetière d’Al-Baqi, près du mausolée du prophète Mahomet, après la prière de l’après-midi (21/09/19), ont ajouté ces témoins. Son enterrement à Médine avait été annoncé auparavant par un de ses gendres sur Instagram. Le président tunisien déchu Zine el-Abidine Ben Ali, est décédé jeudi dernier.

    • 09h37

      Climat – Des millions de jeunes ont envahi les rues de villes du monde entier vendredi pour demander aux dirigeants politiques de prendre des mesures urgentes pour mettre fin au changement climatique, s’unissant dans une manifestation mondiale inspirée par la militante suédoise Greta Thunberg, âgée de 16 ans. Reuters

    • 09h26

      France: Grève mondiale pour le climat. En France, le budget du ministère de la Transition écologique va augmenter de 800 millions € l’année prochaine, tandis que l’Allemagne va investir au moins 100 milliards € d’ici 2030. Images de la mobilisation à Berlin.  

    • 09h19

      Plusieurs personnes ont été arrêtées vendredi au Caire alors qu’elles manifestaient pour exiger le départ du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Des manifestations anti-Sissi de petite ampleur ont eu lieu dans la capitale et dans d’autres villes d’Egypte, et ont été rapidement dispersées par la police. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient quelques dizaines de personnes rassemblées dans les villes d’Alexandrie, Al-Mahalla et Damiette dans le delta du Nil, ainsi qu’à Suez. Au Caire, des journalistes de l’AFP ont assisté à cinq arrestations pendant le rassemblement organisé de nuit sur la place Tahrir, haut-lieu de la révolution de 2011 qui avait abouti au renversement du président Hosni Moubarak. Les manifestations de vendredi faisaient écho à des appels lancés sur les réseaux sociaux, émanant notamment d’un homme d’affaires égyptien en exil, Mohamed Ali. Depuis l’Espagne, cet entrepreneur de la construction a publié plusieurs vidéos virales appelant au renversement de Sissi et des militaires, qu’il accuse de corruption.

    • 08h38

      Mauritanie: Divergence au sein du parti de l’opposition historique l’Union des forces du progrès (UFP).De profondes divergences sur la ligne politique du parti opposent Mohamed Ould Maouloud à plusieurs de ses camarades dont le secrétaire général Moustapha Ould Badreddine et la vice-présidente et parlementaire Kadiata Malick Diallo, une grande figure de la communauté négro-africaine du pays connue notamment pour son engagement contre le racisme et l’exclusion depuis le lycée. Elle fait partie d’un groupe des dirigeants suspendus pour trois mois pour manque de discipline. Les dissidents ont tenu une conférence, jeudi 19 septembre au soir, pour dresser un tableau sombre de la gestion politique de Mohamed Ould Maouloud. Qu’ils accusent d’avoir liquidé la base électorale de l’UFP.

    • vendredi 20 septembre
    • 16h22

      Football – Naturalisation – À 16 ans, Ansu Fati ravit les fans de football depuis le début de cette saison 2019-2020. Il évolue au FC Barcelone et il a déjà inscrit deux buts dans le Championnat d’Espagne (Liga). Le jeune ailier, originaire de Guinée-Bissau, vient d’obtenir la nationalité espagnole.

    • mercredi 18 septembre
    • 17h15

      RDC – Diplomatie: Pour sa première visite officielle en Europe, le président de la RDC, Felix Tshisekedi, a choisi Bruxelles. Objectif affiché, rétablir des relations diplomatiques « capitales » qui s’étaient détériorées sous le régime de l’ancien président Joseph Kabila. Plusieurs protocoles d’accords ont été signés, cette semaine, entre les deux nations. Ils permettront la réintégration des ambassadeurs des deux pays et la réouverture des consulats généraux d’Anvers et de Lubumbashi qui avaient été fermés. Les deux pays ont également convenu de la tenue régulière de consultations politiques bilatérales et de la relance de la coopération entre leurs deux banques centrales.

    • 17h13

      Afrique – Smartphones: La Chine se taille la part du Lion. Trois firmes asiatiques (Huawei, Tecno et Samsung) se partagent 74 % des parts de marché des appareils de téléphonie mobile dans l’ensemble de la sous-région. Et les projections les plus crédibles attestent, d’ailleurs, la montée en puissance de ces appareils au cours des prochaines années. Le boom de la téléphonie mobile et de la vente des smartphones en Afrique subsaharienne, longtemps assimilé à un simple effet de mode, va déclencher la prochaine révolution attendue dans cette industrie au niveau mondial. En effet, l’un des paramètres phares à influencer les perspectives de croissance du secteur est naturellement le nombre croissant des utilisateurs. Entre 2012 et 2018, la sous-région à elle-seule est passée de 287 millions à 456 millions d’abonnés à la téléphonie mobile. Cela représente une évolution du taux de pénétration de 32 % à 44 %.

    • 17h06

      Congo-Kinshasa: Justice – L’ex-ministre de la Santé assigné à résidence surveilléeLe dossier du Dr Oly Ilunga a été transféré au parquet près la Cour de cassation, juridiction devant laquelle il devra comparaître.La situation se complique de plus en plus pour l’ex-ministre de la Santé, présumé détourneur de 4,5 millions de dollars destinés à la lutte contre la maladie à virus Ebola. Oly Ilunga se trouverait actuellement en résidence surveillée, à Kinshasa, après avoir passé quarante-huit heures en garde à vue dans une cellule de la coordination de la police, selon les Dépêches de Brazzaville. 

    • 17h01

      Liberia: un incendie tue 26 élèves dans une école coranique Un incendie d’origine indéterminée a causé la mort de 26 élèves et deux enseignants d’une école coranique des environs de la capitale libérienne Monrovia dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué la présidence. Les secours «ont indiqué au président qu’il y avait 28 victimes», a dit à l’AFP Solo Kelgbeh, porte-parole du président George Weah qui s’est rendu sur place mercredi matin. «Elles ont entre 10 et 20 ans. Il y avait seulement deux adultes, deux enseignants», a-t-il précisé.

    • 16h56

      RDC – En République démocratique du Congo, les Forces armées (FARDC) ont annoncé qu’elles avaient « neutralisé définitivement », cette nuit, le principal chef militaire des miliciens hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), Sylvestre Mudacumura.

    • mardi 17 septembre
    • 17h47

      Niger – Football: François Zahoui et la Fédération nigérienne de football (Fénifoot) ont mis un terme à leur collaboration, ont indiqué l’entraîneur et la Fénifoot, ce 17 septembre 2019. « Sachez que je ne suis plus avec la sélection nigérienne, j’ai décidé de partir pour des raisons personnelles », peut-on lire sur le compte twitter de l’ancien coach.

    • 17h44

      Afrique – Football: La Fédération de football du Brésil a annoncé, ce 16 septembre, que son équipe nationale A allait affronter celles du Sénégal et du Nigeria, les 10 et 13 octobre prochains à Singapour. C’est une demi-surprise : le grand Brésil, emmené par son attaquant-vedette Neymar, va affronter deux sélections africaines cet automne. Sénégalais et Nigérians seront les adversaires des quintuples champions du monde, les 10 et 13 octobre à Singapour.

    • 17h39

      Tunisie – Le second tour de la présidentielle tunisienne opposera les candidats Kaïs Saïed et Nabil Karoui arrivés en tête du scrutin du 15 septembre 2019, selon les résultats officiels publiés mardi par l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE).Selon le président de l’ISIE, Nabil Baffoun qui s’exprimait au cours d’une conférence de presse, l’universitaire Kaïs Saïed et l’homme d’affaires Nabil Karoui ont obtenu respectivement 18,4% et 15,5% des suffrages. Abdelfattah Mourou, candidat du parti Ennahdha qui détient la majorité au parlement, est arrivé troisième avec 12,88% des suffrages tandis que Abdelkrim Zbidi, ancien ministre de la Défense, a obtenu 9,4% et Youssef Chahed, Premier ministre sortant 7,4%. L’ISIE a par ailleurs souligné que taux de participation est de 49% à l’intérieur du pays et de 19,7 % à l’étranger. Au total, 26 candidats dont deux femmes participaient à cette présidentielle anticipée.

    • 17h37

      France-Soudan: 66 millions $ et un plaidoyer pour retirer Khartoum de la liste noire des sponsors du terrorisme. Quelques semaines après la formation d’un gouvernement de transition, le Soudan a accueilli lundi, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian (photo). A la clé, un financement de 66 millions $ et un engagement de l’Elysée à accompagner le pays est-africain dans la normalisation de ses relations diplomatiques avec l’extérieur. Lors d’une conférence de presse dans la capitale soudanaise, le chef de la diplomatie française a annoncé que le nouveau financement servirait essentiellement à soutenir la « transformation du Soudan et sa révolution pacifique ». A cet effet, 16,5 millions $ devraient être immédiatement décaissés par Paris. Cette visite, la première du genre d’un haut responsable français depuis plus d’une décennie au Soudan, a également permis au chef du Quai d’Orsay d’annoncer que la France ferait pression pour un retrait du Soudan de la liste noire des USA répertoriant les Etats qui financent le terrorisme.Une annonce faite quelques jours après celle de l’Egypte qui annonçait qu’elle entamerait des discussions avec Washington pour mettre fin à ses sanctions peut-on lire sur Ecofin.

    • 17h35

      La Tanzanie va étendre son réseau national de gazoducs. Evaline Rweikiza, une responsable de la société publique tanzanienne du pétrole (TPDC), a confié à Reuters que le pays envisage d’étendre de 30 km son réseau national de gazoducs, de la capitale Dar es-Salaam vers la ville voisine de Bagamoyo. Cette dernière, située dans l’est de la Tanzanie, est une ville en pleine expansion et abrite nombre de grandes et moyennes usines. Pour cela, un appel d’offres pour sélectionner un contractant sera lancé en octobre prochain, au plus tard.

    • lundi 09 septembre
    • 12h32

      Inondations au Maroc: au moins onze morts dans un accident de bus Au moins 11 personnes ont été tuées dimanche au Maroc dans un accident d’autobus causé par une crue dans la province d’Errachidia (sud-est), selon un nouveau bilan publié par les autorités locales. Plusieurs personnes blessées figurent parmi les 27 passagers évacués de l’autobus, qui s’est renversé sur un pont dans la commune d’El Khank « en raison des inondations dans la vallée » selon un communiqué des autorités locales. Des recherches entreprises pour retrouver des passagers portés disparus ont permis de retrouver cinq nouveaux corps, selon la même source. Les opérations de secours se poursuivent alors que le nombre de personnes encore recherchées n’est pas connu. Les passagers évacués, parmi lesquels se trouvent des blessés dans des états plus ou moins graves, ont été transférés vers un hôpital de la ville d’Errachidia.

    • 10h32

      Afrique du Sud – Xénophibie: Au moins une personne a été tuée et cinq blessées dimanche dans le centre-ville de Johannesburg, la plus grande ville sud-africaine, lors de nouvelles violences dirigées contre les étrangers, a-t-on appris auprès de la police locale. En début de semaine, l’Afrique du Sud a connu une vague d’émeutes xénophobes, notamment à Johannesburg, qui s’est soldée par la mort d’au moins 10 personnes, plus de 400 arrestations et des dégâts considérables, selon le dernier bilan de ses autorités. Dimanche à nouveau, une foule de plusieurs centaines de personnes s’est formée dans un quartier défavorisé du centre de la capitale économique du pays et a attaqué des magasins en demandant, selon la presse locale, le départ des étrangers. La police a rapidement dispersé la foule par des tirs de balles en caoutchouc et de grenades paralysantes.

    • vendredi 30 août
    • 14h28

      Faune – Hippopotames et bétail piégés par la sécheresse au Botswana. La sécheresse calamiteuse qui sévit depuis des mois dans l’extrême nord du Botswana a pris au piège des dizaines d’hippopotames et de têtes de bétail, englués dans l’épaisse boue qui tapisse le fond du lac Ngami vidé de son eau. Par petits groupes, ces animaux pataugent jusqu’au cou dans une gluante gadoue de couleur cendre dans laquelle ils se sont aventurés pour y trouver un peu d’eau.

    • 14h22

      Economie – Cameroun – L’activité industrielle du Cameroun est marquée au premier trimestre de 2019 par une augmentation de 2% de ses prix de production comparativement à la même période, l’année dernière, où le taux était fixé à 21,02%, renseignent les données publiées vendredi par l’Institut national de la statistique (INS).Cette hausse est justifiée par l’accroissement (+12,5%) des prix de production dans l’agroalimentaire, la fabrication du papier (+7,5%), les matériaux minéraux (+5,3%) et les industries textiles (+3,0%).

    • mercredi 28 août
    • 12h37

      Sénégal – Pêche – Les débarquements de la pêche au Sénégal au terme du premier semestre 2019 ont enregistré une augmentation de 137.100 tonnes comparés à la même période de l’année 2018, selon les données établies par la Direction de la pêche maritime (DPM).Le cumul de ces débarquements s’est établi à 883.820 tonnes contre 746.720 tonnes au terme du premier semestre 2018, soit une progression de 18,36%. En glissement mensuel, les débarquements de la pêche se sont contractés de 9.250 tonnes, passant de 181.690 tonnes en mai 2019 à 172.440 tonnes en juin 2019. Cette situation est due essentiellement repli des débarquements de la pêche industrielle dont le cumul s’est établi à 197.130 tonnes durant la période sous revue contre 258.740 tonnes au mois de mai 2018 (moins 23,81%). De son coté, la pêche artisanale a légèrement progressé de 2,80% avec des débarquements qui s’établissent à 165.950 tonnes en juin 2019 à contre 161.420 tonnes un mois auparavant. Afp

    • 10h18

      RDC – Ebola – L’ex-ministre de la Santé Oly Ilunga a été entendu mardi par la justice congolaise dans une enquête sur l’utilisation de fonds publics dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola qui a tué près de 2.000 personnes en un an en République démocratique du Congo. Nommé en décembre 2016, M. Ilunga a démissionné le 22 juillet. Il s’estimait désavoué par le président de la République Félix Tshisekedi, qui lui avait retiré la conduite de la riposte contre Ebola. Le chef de l’Etat en a confié la coordination à Jean-Jacques Muyembe, directeur de l’Institut congolais de la recherche biomédicale de Kinshasa (INRB). L’ex-ministre s’opposait aussi à l’introduction d’un deuxième vaccin « par des acteurs qui ont fait preuve d’un manque d’éthique manifeste ». Le ministre s’était opposé dans une circulaire à l’introduction de ce deuxième vaccin du laboratoire belge Janssen, filiale de l’Américain Johnson&Johnson.

    • 09h45

      Zimbabwe – Le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa a dénoncé mardi le refus de la communauté internationale de lever partiellement l’embargo sur le commerce de l’ivoire, ainsi que son pays le souhaite pour financer la protection des éléphants. Réunie depuis la semaine dernière à Genève, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) a rejeté une proposition du Zimbabwe, du Botswana et de la Namibie, qui souhaitent pouvoir vendre leur stock d’ivoire.

    • mardi 27 août
    • 17h02

      Libye – Cinq migrants, dont une femme et un enfant marocain, ont péri et jusqu’à 20 autres sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye mardi, selon la marine libyenne. Le porte-parole de la marine, Ayoub Kacem, a indiqué que 65 autres migrants, des Soudanais pour la plupart, avaient été secourus au large de la ville de Khoms, à 120 km à l’est de la capitale libyenne Tripoli.

    • 15h31

      Sénégal – Journée macabre avec 3 accidents qui ont fait 10 morts : La route a encore tué hier avec un accident terrible intervenu à Kaléane en Casamance qui a ému les sénégalais. Un camion a littéralement écrasé un taxi « 7 places » et fait 7 morts dont des enfants. Choquée et émue par ce drame, l’ancienne ministre Angelique Manga, en pleurs, a supplié les autorités à prendre des mesures concrètes et aussi tenir les assises de la sécurité routière. Un autre accident sur la route de Louga a fait hier 2 morts et 60 blessés. A Passy, une collision a fait hier soir un mort et 15 blessés entre « une 7 places », un minibus et une charrette

L’Hebdo - édition du 10.10.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité