L’info en continu

    • mardi 16 juin
    • 14h06

      Crise sociopolitique – Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita invite tous les membres du cadre d’actions, de médiation et de veille des confessions religieuses et des organisations de la société civile au CICB ce mardi 16 juin 2020 à 14h30. La présence des forces vives citées est souhaitée. Le contenu de la rencontre n’a pas été communiqué.

    • 11h04

      Banques finances – Filiale du groupe marocain BMCE Bank, la Banque de développement du Mali (BDM) a obtenu une autorisation d’installer des succursales au Sénégal et au Togo, ce qui devra porter à six (6), le nombre de pays couverts par le réseau de filiales et de succursales du Groupe.

    • 10h58

      Communiqué – Le Chef d’état-major général des Armées porte à la connaissance de l’ensemble des candidats déclarés admissibles à la Formation Commune de Base, au titre du recrutement 2019 à l’issue de la visite biologique, que la phase d’acheminement vers les différents centres de formations se déroulera du lundi 15 au lundi 22 juin 2020.

    • 10h41

      Un détachement FAMa en mission de défense du territoire et de sécurisation des personnes et de leurs biens, a été accroché par des terroristes dans l’après-midi du dimanche 14 juin 2020 au niveau de la localité de Bouki-wèrè, dans le secteur de Diabali. Les FAMA déplorent la perte en vie de 24 personnes et quatre véhicules détruits.

    • 09h50

      La commune rurale de Yembéring, dans la préfecture de Mali, a été profondément touchée par la forte pluie (accompagnée d’un vent violent) tombée sur la préfecture et ayant fait des dégâts matériels importants, dans la nuit de dimanche à lundi 15 juin 2020. 

    • lundi 15 juin
    • 17h30

      Les FAMa sont tombées dans une embuscade le 14 juin 2020 dans le secteur de Diabaly (Ségou), aux environs de 16 heures. Suite à cet accrochage, les FAMa déplorent des portés disparus. (source FAMa)

    • 17h13

      Classement 2020 des villes les plus chères : Bamako occupe la 22e place en Afrique et 142e dans le monde Dans une annonce, le 26e rapport du cabinet américain Mercer, spécialisé en termes de coût de la vie pour les expatriés, annonce que Bamako, capitale du Mali, occupe la 22e place des villes les plus chères sur 42 capitales africaines. La ville des trois caïmans arrive juste après Cotonou, capitale du Benin occupant la 21e place en Afrique et 140e dans le monde.

    • 17h11

      Le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita a reçu en audience hier, dimanche 14 juin 2020, les leaders religieux, les membres de la société civile, le représentant des familles fondatrices de Bamako et plusieurs autres personnalités. C’était à Koulouba.

    • 17h09

      Le Mali a signalé ce lundi 15 juin 2020, 51 nouveaux cas confirmés de COVID-19, portant le nombre provisoire de cas à 1.860 dans ce pays. Selon le ministère de la Santé et des Affaires sociales, sur 294 échantillons testés, 51 sont revenus positifs dont 27 dans la région de Mopti (centre) et 19 dans la région de Tombouctou (nord). Seulement trois nouveaux cas ont été détectés dans la capitale Bamako, épicentre de la pandémie au Mali. Un total de 37 patients ont été contrôlés négatifs et aucun décès n’a été enregistré au cours des dernières 24 heures dans le pays, fait savoir un communiqué du ministère, ajoutant que 2.202 cas contacts font l’objet d’un suivi quotidien.

    • 15h44

      Classement FIFA : Le Mali à la 56ème place mondiale sur les 210 nations classées et 9ème en Afrique juste après le Cameroun. Le Top 10 mondial reste donc dominé par la Belgique qui fait la course en tête devant la France et le Brésil. Au niveau africain, le Sénégal mène la danse devant la Tunisie et le Nigeria. La prochaine publication de ce classement est prévue pour le 16 juillet, «sous réserve de confirmation», précise la FIFA.

    • 15h28

      Deux soldats de la Mission des Nations-unies au Mali (Minusma) ont été tués, samedi soir, par des hommes armés dans la commune de Tarkint, au nord-est de Gao en proie aux attaques terroristes.Alors que le convoi effectuait la liaison Tessalit-Gao, des individus armés non identifiés ont attaqué samedi vers 19h GMT le convoi logistique qui était à l’arrêt, et tué deux soldats de la paix. Les Casques bleus de la MINUSMA ont riposté avec fermeté et mis en fuite les assaillants.

    • 15h26

      Le mouvement du 5 juin – Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) appelle à une nouvelle mobilisation générale vendredi 19 juin 2020 à partir de 14h à la place de l’indépendance de Bamako. Ce nouveau rassemblement, qui fait suite à celui du 5 juin dernier s’inscrira toujours dans la principale revendication du mouvement, à savoir la démission du président Ibrahim Boubacar Keita et de son régime.

    • 15h25

      Dans son adresse à la nation ce dimanche 14 juin 2020, le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) a mis l’accent sur cinq points clés essentiels. Des points consignés dans des revendications des différentes marches sociales dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de la sécurité.

    • 15h21

      Les cadres ressortissants de Tombouctou, se sont organisés sous la bannière de «l’Initiative COVID TOMBOUCTOU UNIS, NOUS EXISTONS,» pour mener la riposte contre la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement dans la région de Tombouctou. Afin de donner un écho sur le plan national et international à leur organisation de soutien aux victimes de la pandémie du COVID-19

    • 15h06

      Pour faire face aux effets de la Covid-19, les initiatives se multiplient pour permettre aux entreprises de survivre et d’envisager un futur plus serein. Pour leur permettre de booster leurs activités, en berne depuis le début de la crise, CPN SARL, une entreprise béninoise, lance la Foire virtuelle internationale pour qu’entrepreneurs et acheteurs se rencontrent via une plateforme, dans un échange gagnant-gagnant qui pourra se renouveler même après. Pour sa première édition, la Foire virtuelle internationale voit grand. 3 000 exposants, 5 000 000 de visiteurs et plus de 500 000 000 de FCFA de chiffre d’affaires sont attendus.

    • vendredi 12 juin
    • 17h53

      Coronavirus – Déjà 200 000 cas en Afrique. Il avait fallu 98 jours pour que le continent africain recense 100 000 cas de Covid-19, il n’en a fallu que 19 de plus pour que ce chiffre double et passe à 200 000, selon les dernières données publiées par l’Organisation mondiale de la santé. La situation se dégrade donc, même si ce bilan n’est pas très élevé comparativement à d’autres régions du monde. La progression de l’épidémie sur le continent est également très disparate. Cinq États seulement regroupent 70% des cas : l’Algérie, l’Égypte, le Nigeria, le Soudan et l’Afrique du Sud. Ce dernier est de loin le pays le plus touché puisqu’il concentre à lui seul un quart de toutes les contaminations africaines.

    • 17h45

      Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a lancé aujourd’hui (vendredi 12 juin 2020) un appel de fonds d’un montant de 186 millions de dollars pour assurer la protection et apporter une assistance vitale aux réfugiés, déplacés internes, rapatriés et communautés d’accueil dans la région du centre du Sahel.

    • 14h26

      Pour la deuxième année consécutive, le Mali figure dans le classement annuel établi par le Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC) sur les crises liées aux déplacements, les plus négligées dans le monde. Classé à la septième place en 2018, le pays est remonté à la sixième position en 2019 en raison de la faible attention médiatique à la crise, le faible engagement politique dans la gestion de la crise et l’insuffisance des financements humanitaires dans le pays.

    • 14h24

      Justice – Près de six ans après le crash du vol AH5017 d’Air Algérie au Mali, le parquet de Paris réclame un procès en correctionnelle pour « homicides involontaires » contre la compagnie Swiftair, mise en cause pour d’importants manquements en matière de formation de ses pilotes, a appris ce jeudi l’AFP

    • 13h07

      Coopération – Les Etats-Unis ont accordé 2,3 millions de dollars au Mali afin de renforcer l’aide au développement. Ce financement concernera les secteurs de la santé, l’éducation, l’agriculture, les droits humains, la bonne gouvernance et la lutte contre le terrorisme. Les Etats-Unis, à travers l’Agence pour le développement international (Usaid), ont accordé un appui financier d’un montant total de 1,37 milliard FCFA (2,3 millions $) au Mali, dans le cadre de l’aide au développement. C’est ce que rapporte l’Agence malienne de presse (AMAP).

    • 13h03

      Mouvement du 5 juin – Le M5-RFP se réunit ce vendredi 12 juin 2020 pour décider de la prochaine date de manifestation et un point de presse sera organisé samedi 13 juin à 16h30 pour l’annoncer.

    • 12h33

      Afrique de l’Ouest – La crise de la Covid-19 a entraîné une contraction de l’activité économique à travers le monde. L’Afrique, qui n’a pas été épargnée par la pandémie, en a également ressenti les effets, aussi bien dans le secteur public que dans le privé, donc dans le secteur bancaire. Pour en amoindrir l’impact, les banques centrales, dont la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), ont pris des mesures destinées à encourager les banques dans leur soutien au secteur privé. Mais elles n’intègrent pas la solvabilité des financements bancaires et méritent d’être élargies, selon les spécialistes. Lire l’article « Afrique de l’Ouest – Secteur bancaire : Préparer l’après Covid-19 » sur le site.

    • 10h59

      Diplomatie – Suite à un communiqué officiel informant sur la fermeture de l’Ambassade du Bénin au Mali avec pour résidence Niamey à la date du 31 juillet 2020, une confusion est née au sein de la communauté béninoise du Mali. Contacté par Journaldumali.com, la représentation consulaire du Bénin au Mali précise que « c’est l’Ambassade qui ferme, mais le Consulat du Bénin au Mali ne ferme pas. »

    • 10h25

      Basketball – La Fédération malienne annonce les reprise des activités à partir du 30 juin prochain. Arrêtés depuis trois mois, le championnat pourra reprendre à la fin de ce mois.

    • 09h37

      Après avoir présenté sa démission au gouvernement jeudi 11 juin 2020, le Premier ministre Malien, Boubou Cissé, a été reconduit à ses fonctions et chargé de former un nouveau gouvernement. Un gouvernement qu’on espère restreint conformément aux recommandations du dialogue national inclusif qui a proposé en décembre 2019 la formation d’une équipe gouvernementale de 25 membres.

    • 09h36

      Ce jeudi 11 juin 2020, Kamissa Camara l’ancienne ministre des Affaires étrangères, puis de l’Economie numérique de la Prospective a été nommée au poste de secrétaire générale de la Présidence de la République. A ce poste, elle remplace Moustapha Ben Barka qui assure depuis mars 2020, les fonctions de Premier vice-président à la Banque ouest africaine de développement.

    • jeudi 11 juin
    • 10h38

      Près de deux ans après sa réélection à la magistrature suprême du Mali, le Président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) fait face à un grand mouvement populaire, orchestré par une coalition hétéroclite de partis politiques, d’associations religieuses et d’organisations de la société civile, exigeant sa démission du sommet de l’État et la fin de son régime. Jamais depuis l’avènement du mouvement démocratique au Mali, en 1991, un Président de la République amorçant un second quinquennat n’avait autant été contesté. Si les prémices de cette situation inédite remontent très loin en arrière, un important signal fort avait été la grande mobilisation, il y a un an, qui avait poussé l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga vers la sortie. Aujourd’hui, c’est autour du Chef de l’État lui-même que l’étau se resserre, comme pour signifier que la situation peu envieuse dans laquelle se retrouve le Mali lui incomberait. À lui et à lui seul. Article à lire en intégralité sur notre site avec pour titre « Mali – IBK: Le mal aimé »

    • 09h09

      BAD – Les finalistes de l’Ideathon dévoilés. Organisé du 17 au 19 avril dernier, l’Ideathon#AfricaVsVirus a mobilisé 25 000 participants d’Afrique et d’ailleurs. Sur la plateforme, ils ont proposé 750 solutions, dont les 100 meilleures ont été retenues le 9 juin par un jury d’experts. Les secteurs-clés de l’économie africaine impactés par la crise ont été passés en revue au cours de cette foire aux idées : la santé publique et l’épidémiologie, les populations vulnérables, les entreprises et l’économie, les communautés, l’éducation, les loisirs, l’aide gouvernementale, l’environnement, l’énergie et la sécurité alimentaire. #AfricaVsVirus fait partie de la « Stratégie pour l’emploi des jeunes en Afrique » mise en place par la BAD pour motiver les jeunes à s’investir dans des projets innovants et faire preuve de créativité. C’est l’une des solutions envisagées pour combattre le coronavirus en Afrique. Les auteurs des 20 meilleures solutions seront connus en juillet prochain et recevront une assistance technique et des prix en nature d’une valeur totale de plus d’un million de dollars américains. « La qualité des idées proposées et le degré d’implication des participants prouvent que l’esprit d’innovation et la volonté passionnée de trouver des solutions constituent deux des grandes forces de l’Afrique », a déclaré la désormais ex Vice-présidente de l’institution, qui a démissionné par la suite de son poste à la surprise générale.

    • 09h08

      Droits de l’Homme – Des armées sahéliennes accusées d’exactions. Amnesty International a accusé, dans un rapport rendu public le 10 juin, les forces de défense et de sécurité du Mali, du Niger et du Burkina d’avoir commis au moins 57 exécutions extrajudiciaires ou homicides illégaux depuis le début de l’année. Le rapport, intitulé « Ils en ont exécuté certains et emmené d’autres avec eux : Péril pour les populations civiles dans le Sahel », parle également d’au moins 142 cas de disparitions forcées. Ces violations des droits de l’Homme commises entre février et avril 2020, se sont déroulées dans un contexte où ces trois pays ont intensifié leurs opérations militaires afin de lutter contre les groupes terroristes actifs dans la région. L’ONG de défense des droits de l’Homme déclare avoir également recensé 199 incidents au Mali (Niono, région de Ségou), au Burkina Faso (Ouahigouya, région du Nord et Djibo, région du Sahel) et au Niger (département d’Ayorou, région de Tillabéri). Amnesty International a demandé aux gouvernements des trois pays concernés d’ouvrir des enquêtes et de traduire les auteurs devant la justice. BD

    • mardi 09 juin
    • 10h45

      Le Mali libère FCFA 35 milliards pour subventionner le prix du coton.Les cotonculteurs du Mali vont bénéficier d’un sérieux coup de pouce, atténuant la décision prise début mai d’abaisser le prix au producteur de coton pour la campagne 2020/21 de FCFA 75 à FCFA 200 par rapport à la précédente (FCFA 275). Le prix est toujours maintenu à FCFA 200 le kilo mais chaque kilo de coton bénéficiera d’un bonus de FCFA 50. Le différentiel entre les deux campagnes est donc ramené à FCFA 25 par kilo pour un coût pour l’Etat de FCFA 35 milliards (€53,4 millions). La décision a été prise suite à une réunion le 7 juin 2020 entre le Premier ministre, Boubou Cissé, le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, le PDG de la CMDT, Baba Berthé et les représentant des producteurs de coton.

L’Hebdo - édition du 02.07.2020
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité