L’info en continu

    • jeudi 06 avril
    • 10h43

      Tennis : Roger Federer au top ! À 36 ans, Roger Federer n’a certes plus le physique de sa prime jeunesse, mais cela ne l’empêche pas d’étinceler sur la scène du tennis professionnel. Invaincu face au top 100 cette saison, la légende suisse du tennis est le vainqueur des trois premiers grands tournois. Classé premier à la Race ATP avec 4 045 points (un classement de tennis annuel établi sur la saison de tennis en cours entre le 1 janvier et le 31 décembre), Roger Federer devance ainsi d’autres légendes tels que Rafael Nadal qui occupe la deuxième place avec seulement 2 235 points. Quatrième mondial au classement ATP publié ce lundi 3 avril, Roger Federer peut penser à accéder à la place de numéro un avant la fin de l’année. Mieux que les années 2005 et 2006, connues pour l’instant comme le meilleur palmarès de sa carrière, 2017 s’annonce comme une année de renouveau pour celui qui, depuis presque 20 ans, se maintient au top du tennis mondial.

    • 10h42

      Charniers du Kasaï : De nouvelles découvertes La liste des sites abritant des fosses communes dans la province congolaise du Kasaï continue de s’allonger. Alors que la communauté internationale s’émeut de la situation de cette région de la RD Congo, de nouvelles découvertes de charniers viennent confirmer l’hypothèse de massacres à grande échelle. Les enquêteurs des Nations unies ont en effet découvert treize nouvelles fosses communes dans la zone où des violences meurtrières opposent l’armée régulière et la milice Kamwina Nsapu depuis septembre dernier, selon José Maria Aranaz, le directeur du Bureau conjoint de l’ONU aux droits de l’Homme (BCNUHD), au cours d’une conférence de presse le lundi 3 avril. « Leur nombre est passé de 10 à 23 dans le Kasaï, Kasaï central et Kasaï oriental », a-t-il déclaré ajoutant que « l’existence d’autres fosses communes est signalée ». À l’en croire, ses services continuent le travail d’investigation, avec en ligne de mire, la province de Lomami. Depuis plus de six mois, les violences dans le Kasaï ont déjà causé la mort d’au moins 400 personnes, la plupart victimes d’assassinats et d’exécutions sommaires, commises par les deux camps, sur des civils et des non-civils.

    • 09h00

      Les directeurs généraux et les chefs de services de renseignements et de sécurité africains se sont réunis durant trois jours du lundi 3 avril jusqu’à ce mercredi 5 à Khartoum au Soudan, pour essayer de mettre en place une vision commune contre le terrorisme. Une trentaine de responsables africains ont participé à cette réunion organisée par le comité de renseignement et de la sécurité pour l’Afrique.

    • 07h33

      Maroc : Après cinq mois de blocage politique, un nouveau gouvernement a été nommé par le roi Mohammed VI, mercredi 5 avril au Maroc. Le nouvel exécutif, mené par Saâdeddine El Othmani, a dû faire de lourdes concessions pour former ce cabinet composé de 39 ministères. Malgré sa victoire aux dernières élections législatives, le Parti de la justice et du développement (PJD) n’obtient aucun poste stratégique.

    • 07h31

      Bernard Cazeneuve est en déplacement officiel en Algérie et en Tunisie jusqu’à vendredi. Le Premier ministre français est arrivé mercredi 5 avril à Alger où il restera 24 heures. C’est la troisième fois qu’il se rend en Algérie depuis le début du quinquennat de François Hollande. Il doit s’entretenir avec son homologue algérien Abdelmalek Sellal et devrait également être reçu par le président Bouteflika.

    • mercredi 05 avril
    • 14h15

      Burkina Faso : Depuis quelques jours, des militaires burkinabés soutenus par un détachement de soldats français de Barkhane avec l’appui des hélicoptères ont entamé une vaste opération de ratissage dans la province de Soum, près de la frontière Mali-Burkina Faso. L’opération vise a démantelé les bases des djihadistes du groupe Ansaroul Islam, de Maalam Ibrahim Dicko. « Les soldats Burkinabès et français fouilles les villages de la province de Soum maison par maison, village après village et se dirigent vers la forêt de Fhero, le sanctuaire de djihadistes peulhs de Maalam Ibrahim Dicko », annonce une source de renseignement ouest africain. Des soldats maliens convergent également vers la forêt de Fhero.

    • 14h13

      Bénin : le président Patrice Talon a proposé de modifier la Constitution pour introduire le mandat unique. L’Assemblée nationale met son véto. Le Bénin, une démocratie qui marche ! Voir le laboratoire de la démocratie en Afrique ! Assurément (pourrait-on se réjouir) si l’on en croit le texte de modification de la loi sur lequel planchent les députés béninois depuis ce 24 mars. En substance, ici il n’est pas question de modifier la Constitution pour donner plus de pouvoir au président ni pour proroger indéfiniment son bail, mais bien au contraire, il s’agit de ramener l’exercice du pouvoir présidentiel à une durée de six ans non renouvelable. Inédit. Loin de faire l’unanimité, le projet fait même polémique. Déjà à l’ouverture de la 7e session de l’Assemblée nationale, soixante-trois élus présents ont décidé de rejeter l’examen en procédure d’urgence de la révision de la constitution telle que proposée par le président de la République. C’était donc à la commission des lois de l’examiner et de le soumettre à la plénière dès que possible. Après avoir produit un premier rapport sur la prise en considération du projet et un second sur le fond de la question.

    • 14h08

      Maroc : Les organisations internationales des droits de l’Homme considèrent par conviction que le Maroc un “exemple rayonnant” dans la région en matière des droits de l’homme, a affirmé, mardi à Salé, le Secrétaire général du Conseil des Droits de l’Homme (CNDH), Mohammed Essabbar.

    • 14h02

      Attaque en Syrie : La Russie a annoncé poursuivre son soutien aux opérations militaires de Damas, au lendemain d’une attaque chimique présumée en Syrie, imputée par les rebelles, la France et le Royaume-Uni au régime de Bachar al-Assad. L’Iran, qui le soutient prend une certaine distance et, « condamne vigoureusement toute utilisation d’armes chimiques quels que soient les responsables et les victimes », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi.

    • 06h54

      Corée du Nord. Pyongyang a tiré mercredi un missile balistique en mer du Japon, a annoncé le ministère sud-coréen de la Défense. Le missile a parcouru une soixantaine de kms, selon le ministère, ajoutant que la Corée du Sud et les Etats-Unis analysaient son parcours pour déterminer de quel type de missile il s’agit.

    • mardi 04 avril
    • 17h01

      Guyane. La situation paraissait bloquée mardi en Guyane, objet d’une grogne sociale sans précédent depuis 2 semaines, après la décision d’une trentaine de délégués de manifestants d’occuper le Centre spatial guyanais (CSG), à Kourou, d’où décollent les fusées européennes Ariane.

    • 08h56

      USA – La tentaculaire affaire sur les soupçons de collusion entre la Russie et les proches de Donald Trump autour de l’élection présidentielle n’en finit pas de s’étendre. Après l’ambassadeur russe dont la présence à certaines réunions a mis dans l’embarras ou le conseiller qui doit démissionner pour ses relations cachées avec Moscou, le Washington Post rapporte un nouvel élément ce lundi 3 mars. Selon le quotidien américain, les Émirats Arabes Unis ont organisé une réunion secrète aux Seychelles entre des proches de Donald Trump et de Vladimir Poutine une dizaine de jours avant la cérémonie d’investiture en janvier 2017. Le but de la rencontre, établir un canal de communication officieux entre Moscou et Washington, d’après plusieurs sources interrogées par le journal. L’identité du représentant russe n’a pas pu être établie, mais celle du représentant américain, oui. Il s’agit d’Erik Prince, fondateur d’Academi -anciennement Blackwater-, une société militaire privée. D’après les autorités interrogées par le Washington Post, Prince s’est présenté comme un envoyé non officiel mais ayant la confiance de Trump.

    • lundi 03 avril
    • 17h07

      La Maison Blanche a diffusé le premier portrait officiel de la première dame des États-Unis, Melania Trump, lundi. Près de deux mois et demi après l’investiture de son mari, devenu le 45ème président des Etats-Unis, la nouvelle première dame américaine a désormais son portrait officiel. L’ancienne mannequin âgée de 46 ans a été immortalisée « dans sa nouvelle résidence, la Maison Blanche », indique le communiqué officiel.

    • 16h33

      Une explosion a eu lieu dans le métro de la deuxième ville de Russie, faisant 10 morts et 47 blessés selon le dernier bilan. 10 personnes ont été tuées et 47 autres blessées dans une explosion ce lundi 3 avril dans le métro de Saint-Pétersbourg, a le ministère de la Santé russe, cité par l’agence Interfax. L’explosion aurait eu lieu entre deux stations de métro Institut technologique et Sennaïa Plochtchad. Précédemment, une autre version des faits faisait état de deux rames différentes dans deux stations du réseau. Un précédent bilan, communiqué par la commission nationale antiterroriste, faisait état de 9 personnes tuées et d’une vingtaine de blessées. Une enquête a été ouverte pour « acte terroriste ».

    • 12h13

      Russie : Une explosion a frappé une station de métro dans la deuxième plus grande ville de Russie, Saint-Pétersbourg, faisant 10 morts et plusieurs personnes blessées, a déclaré une source locale à l’agence Itar Tass lundi. « Une explosion s’est produite à la station de métro Sennaya Ploshchad, plusieurs personnes ont été blessées », a déclaré la source, ajoutant que la station a été envahie par la fumée. Toutes les stations de métro dans la ville ont été fermées suite à l’explosion.

    • 09h00

      Libye : les tribus du sud s’engagent à lutter contre les passeurs de migrants Des tribus du sud de la Libye ont signé à Rome un accord de paix qui prévoit un contrôle des 5 000 kilomètres de frontières du Sud, où agissent les passeurs de migrants. Les négociations étaient jusque-là restées secrètes. Autour de la table : soixante chefs de clans, notamment les chefs de la communauté toubou, de la tribu arabe des Awlad Suleiman et des Touareg, ainsi qu’un représentant du gouvernement libyen d’union nationale, basé à Tripoli. Mais c’est bien à Rome que les discussions ont lieu. Le dimanche 2 avril, le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minniti, a annoncé que toutes les parties au dialogue étaient parvenues à un accord, lequel a été signé vendredi 31 mars. Cet accord, décliné en douze points, prévoit un contrôle des 5 000 kilomètres de frontières du Sud, où agissent notamment des passeurs de migrants. « Une garde frontalière libyenne sera opérationnelle pour surveiller les frontières du sud de la Libye sur 5 000 kilomètres », a précisé le ministre italien de l’Intérieur

    • 07h35

      Le bras droit d’Abou Bakr Al-Baghdadi aurait été tué lors d’une frappe de l’aviation irakienne… La mort d’un nouveau cadre de Daesh a été annoncée hier. Il s’agirait du bras droit du numéro 1, Abou Bakr Al-Baghdadi. Il s’appelle Ayad Al-Djoumaïli. Il est considéré comme l’un des principaux adjoints de l’autoproclamé calife. On lui donne parfois le titre de ministre de la Guerre de Daesh et il aurait donc été tué en Irak par une frappe de l’aviation irakienne dans la région d’Al-Qaïm, dans le désert où se trouve la frontière irako-syrienne.

    • vendredi 31 mars
    • 13h16

      Guyane: retournement de situation après les excuses d’Ericka Bareigts Après dix jours de conflit social et des négociations initiées dans une ambiance lourde, la situation en Guyane a pris une toute autre allure, après les excuses présenté au peuple guyanais » pour des années de sous-investissement de Paris dans ce territoire. À ces mots, les membres du collectif Pou Lagwiyann dékolé (« Pour que la Guyane décolle », en créole) qui prenaient part aux négociations, mais aussi les centaines de personnes rassemblées devant la préfecture, ont applaudi et poussé des cris de joie.

    • 12h12

      Corée du Nord : Un mois et demi après son assassinat, la dépouille de Kim Jong-Nam, demi-frère du leader nord-coréen, va être renvoyée en Corée du Nord, a annoncé le Premier ministre malaisien Najib Razak jeudi. Très critique du régime de Pyongyang, Kim Jong-Nam, demi-frère en exil du numéro un nord coréen Kim Jong-Un, a été empoisonné au VX, un agent neurotoxique puissant, le 13 février à l’aéroport de Kuala Lumpur.

    • 12h08

      France : La CFDT devient la première organisation syndicale, détrônant la CGT. Le Haut conseil du dialogue social a rendu publique, vendredi 31 mars, la mesure de la représentativité syndicale. Etablie désormais tous les quatre ans, elle désigne les confédérations représentatives au niveau national interprofessionnel.

    • 12h03

      Immigration Sénégal – France : Quatre personnes ont été déférées vendredi au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour être présentées à un juge d’instruction, soupçonnées d’avoir organisé et participé à un lucratif réseau d’immigration clandestine entre le Sénégal et la France, a-t-on appris auprès du parquet. Grâce à des complices au service de l’état civil sénégalais, les « clients » obtenaient de véritables papiers français.

    • 11h04

      Nigeria : pénurie de vaccin en pleine épidémie de méningite Le Nigeria est confronté à une grave pénurie de vaccins pour contenir une épidémie de méningite ayant déjà fait 282 morts depuis novembre, ont annoncé ce jeudi des responsables du secteur de la santé. « Nous avons actuellement 1966 cas suspects à travers le pays, dont 109 ont été confirmés en laboratoire. Il y a eu 282 décès », a recensé jeudi 30 mars, dans une conférence de presse à Abuja, le chef du Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC), Chikwe Ihekweazu. La maladie touche 15 des 36 États du pays et le territoire de la capitale fédérale, Abuja. L’État de Zamfara où le premier cas a été recensé et les États voisins de Sokoto, Katsina, Kebbi et Niger sont les plus touchés par l’épidémie. D’après Chikwe Ihekweazu, la plupart des décès concernent des enfants âgés de cinq à 14 ans. Les autorités disent s’activer pour diminuer l’impact de la méningite, mais le type de souche de méningite responsable de l’épidémie actuelle n’est pas courant au Nigeria et il y a un « stock limité » de vaccins dans le monde, a affirmé Chikwe Ihekweazu. Selon lui, une équipe travaille actuellement à déterminer le nombre total de doses de vaccins nécessaires pour contenir la propagation de la maladie au Nigeria. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui gère les stocks, a livré 500 000 doses pour un programme de vaccination qui doit démarrer à Zamfara le 11 avril

    • 10h43

      Côte d’Ivoire : le prix intermédiaire du cacao baisse Les autorités ivoiriennes ont fixé jeudi le prix pour la campagne intermédiaire du cacao. Il sera de 700 FCFA le kilo. C’est un prix garanti et les acheteurs ne pourront pas proposer un prix inférieur aux planteurs. Ce prix est largement inférieur à celui du début de la campagne. En début de saison en octobre dernier, le prix d’achat au kilo était fixé à 1100 francs Cfa. C’est un fait rare en période de stabilité. Six mois plus tard, il perd plus de 30% de son prix du début de la campagne. La production est en hausse au moment où la demande mondiale stagne. La conséquence est que les planteurs ivoiriens de cacao vont voir leurs revenus chuter les prochains mois. Le cacao représente plus de 15 pour cent du PIB ivoirien et fait vivre de manière directe ou indirecte environ 6 millions de personnes.

    • 10h38

      Pakistan: un attentat fait 22 morts et 50 blessés Au moins vingt-deux personnes ont été tuées et une cinquantaine d’autres blessées dans l’explosion d’une bombe aujourd’hui sur un marché dans une zone majoritairement chiite du nord-ouest du Pakistan, ont indiqué des responsables locaux. « Le bilan pourrait grimper et on continue à recevoir des blessés », a indiqué le Dr Moeen Begum, chirurgien à l’hôpital public de Parachinar, capitale de la zone tribale de Kurram où s’est déroulé l’attentat. Cette attaque survient après celui du mois de février passé, faisant plus de 130 morts en l’espace de quelques semaines.

    • 10h37

      Corée du Sud : l’ex-présidente Park Geun-Hye placée en détention L’ancienne chef de l’État, âgée de 65 ans, est impliquée dans un vaste scandale de corruption qui avait mené à sa destitution le 10 mars dernier. Elle est notamment accusée d’avoir abusé de ses pouvoirs pour recevoir des pots-de-vin des entreprises nationales. L’ancienne présidente de 65 ans a été arrêtée, ce vendredi, dans le cadre du scandale pour corruption ayant mené à sa destitution, a indiqué un porte-parole du tribunal de Séoul chargé de statuer sur cette affaire.

    • jeudi 30 mars
    • 12h15

      Bénin : Talon perd un allié Le ministre béninois de la Défense, Candide Armand-Marie Azannai, a démissionné le 27 mars du gouvernement du Président Patrice Talon. Raison supposée de cette décision, la modification de la Constitution du pays, dont le nouveau projet suscite polémique et vive tension depuis plusieurs semaines. C’est par les réseaux sociaux que les Béninois ont appris le départ de leur ministre. « Face aux derniers développements de l’actualité politique dans notre pays, j’ai décidé de remettre ma démission du gouvernement », a écrit Candide Armand-Marie Azannai sur sa page Facebook. Ancien député et ancien cadre du régime précédent de Boni Yayi, dont il a été le ministre, il est pourtant présenté comme un allié de l’actuel président béninois. Pour Michel Adjaka, président de l’Union nationale des magistrats du Bénin (UNAMAB), qui a entamé ce même 27 mars une série de manifestations contre le projet de constitution, la démission du ministre de la Défense est un signal fort. Elle illustre selon lui « un malaise profond qui s’est accaparé depuis peu de notre pays ». Promesse de campagne du candidat Talon, en poste depuis un an, la révision constitutionnelle soulève le mécontentement, en particulier dans la classe politique, pour des dispositions telles que la mise en place d’un mandat présidentiel unique de six ans. Une mesure inédite sur le continent africain.

    • 12h14

      Deuxième division turque Les Maliens à l’honneur Pour la première fois, trois joueurs maliens figurent dans l’équipe type de la 25è journée de la 2è division turque, et font largement parler d’eux. Pour sa toute première titularisation sous les couleurs de Bandırmaspor, Mamadou Fofana, 19 ans, a été crédité d’un très bon match en déplacement face à Ümranıyespor (0-0), samedi, lors de la 25è journée de la D2 turque. Son club a ramené un point précieux dans la lutte pour le maintien. Auteur d’un doublé avec Elazığspor face à Adana Demirspor (4-2), dimanche, Hamidou Traoré, « Dou », 20 ans, qui comptabilise désormais 5 buts dans ce championnat, figure également dans ce onze-type de PTT 1. Lig pour le compte de la 25ème journée. Prêté jusqu’à la fin de la saison, Famoussa Koné, s’est aussi illustré avec son équipe de Samsunspor en battant Altınordu (2-0). Le jeune attaquant malien de 22 ans a inscrit 4 buts cette saison dans ce championnat.

    • 12h13

      Didier Drogba investit dans les mines : Du football au monde des affaires, Didier Drogba aura fini par franchir le pas. Âgé de 38 ans et sans club depuis son départ de l’Impact Montreal, le footballeur ivoirien détenait déjà 5% des actions de la Société des mines d’or d’Ity (SMI). Mais selon l’annonce du porte-parole du gouvernement ivoirien le 22 mars, « Le Conseil des ministres a autorisé la cession des 30% détenus aujourd’hui par la SODEMI (Société pour le développement des mines) dans le capital de la SMI à raison de 25% au Groupe Endeavour et 5% au Groupe Didier Drogba ». Cette cession permet donc à Drogba de doubler le nombre de ses actions.

    • 10h34

      Guyane : Après la mobilisation, le dialogue. Les ministres de l’Intérieur Matthias Fekl et des Outre-mer Ericka Bareigts entament leurs discussions avec les leaders de la mobilisation en Guyane, très déterminés à obtenir les moyens de faire enfin « décoller » le territoire après le succès des manifestations des derniers jours.

    • 10h32

      Corée du Sud : L’ex-présidente sud-coréenne Park Geun-Hye est arrivée jeudi matin au tribunal de Séoul appelé à statuer sur son éventuelle arrestation dans le scandale de corruption qui a précipité sa destitution. Pâle, la mine sombre, Mme Park n’a pas prêté attention à la foule de journalistes et de photographes qui l’attendait à l’extérieur du tribunal, dans lequel elle s’est engouffrée pour une audience qui devrait durer plusieurs heures. Son arrestation et son placement en détention seraient une étape de plus dans la disgrâce de celle qui avait pourtant réalisé un score record lors de la présidentielle de 2012, qui avait fait d’elle la première femme à accéder à la fonction suprême en Corée du Sud.

L’Hebdo - édition du 15.08.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité