L’info en continu

    • jeudi 21 juillet
    • 10h18

      Baroueli : duel incertain URD / ADEMA L’élection législative partielle de Baroueli s’est déroulée dans le calme le dimanche 17 juillet dernier, mais a été marquée par une faible participation. 94 199 électeurs repartis entre 311 bureaux dans les 11 communes devaient choisir le successeur de feu le député Sidi Fomba de Yèlèma. Le résultat provisoire auprès d’une source au sein de la CENI donne le candidat Modibo Niaré de l’Union pour la République et la démocratie (URD) en tête avec 28,76% soit 11 112 voix. Il est suivi par l’ancien député Boureima Dicko de l’ADEMA-PASJ avec 8 314 voix soit 21,52%. En troisième position vient le RPM, parti majoritaire, qui avec 6 910 voix, soit 17,89%, est éliminé du second tour. Même sort pour le candidat du parti Yèlèma, qui récolte 5 149 voix, soit 13,33%. Le parti de l’ancien Premier ministre Moussa Mara perd donc définitivement son unique siège de député à l’Assemblée nationale au cours de cette législature. Toutefois, nul ne pourrait prévoir l’issue du second tour, tant le rapport de force paraît équilibré entre Niaré (URD), désormais candidat de l’opposition, et Dicko (ADEMA), parrainé par la majorité, qui rêve de regagner son ancien siège.

    • 10h14

      Production d’or : l’INSTAT corrige les chiffres Dans un courrier parvenu à notre rédaction, l’Institut national de la statistique (INSTAT) revient sur les chiffres annoncés, par erreur, dans notre précédent numéro (JDM n°66) concernant la production aurifère record du Mali en 2015. L’INSTAT indique que le chiffre de 70,2 tonnes d’or est relatif au total des exportations et contient des quantités réexportées du Mali, mais en provenance de pays voisins. Quant à la production malienne en 2015, elle a atteint 50,1 tonnes, dont 4 pour l’orpaillage, précise l’INSTAT.

    • mardi 19 juillet
    • 10h35

      Mali : L’indemnisation envers les familles des victimes suite à la violence meurtrière à Gao. Après la manifestation qui avait dégénéré la semaine dernière, au Mali plus précisément à Gao et qui a fait trois morts et plusieurs dizaines de blessés, le gouvernement a décidé de prendre en charge les frais d'hospitalisation et indemniser les familles des victimes. Le premier ministre, Modibo Keïta, qui a décidé de dédommager « symboliquement », les familles des victimes. Le gouvernement refuse de se prononcer sur la somme allouée à ces familles. « C’est un devoir, une contribution, pas besoin d’en faire étalage. », a déclaré la primature.

    • samedi 16 juillet
    • 11h57

      Les 4 Jeunes de Gao, tombés sous les balles des forces de l’ordre, le 12 juillet dernier, lors des manifestations de Gao, seront inhumés cet après-midi dans la cimetière du quartier château, à 13h.

    • 10h11

      L’état d’urgence en vigueur au Mali depuis avril et qui expirait ce vendredi ne pas prolongé. C’est ce qu’a affirmé un responsable gouvernemental malien à l’Agence France Presse. Cette mesure d’exception, rétablie le 4 avril au Mali pour dix jours, puis prorogée jusqu’au vendredi 15 juillet, permettait aux autorités « de poursuivre la lutte contre le terrorisme et les autres menaces à la sécurité des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du territoire national ».

    • jeudi 14 juillet
    • 09h25

      L’orpaillage tire la production malienne Les chiffres de la production aurifère du Mali ont été publiés ce 11 juillet par l’Institut national de la statistique pour le compte de l’année 2015. Il en ressort que la production de l’or au Mali a fortement progressé comparativement à l’année précédente et est passée à un peu plus de 70 tonnes en 2015, contre 53 en 2014, soit une hausse de 32%, essentiellement du fait de l’extraction artisanale. Cette dernière a augmenté de près de 24 tonnes. 350 sites d’exploitation minière artisanale sont recensés au Mali, qui occupent 500 000 orpailleurs et font vivre environ 2 millions de personnes, selon le président de la Chambre des mines, Abdoulaye Pona, qui regrette que ce sous-secteur soit peu encadré et soutenu par l’État. La modernisation de cette filière est le grand défi de l’exploitation de l’or au Mali selon M. Pona. Malgré cette hausse, le Mali conserve sa place de troisième producteur africain derrière l’Afrique du Sud et le Ghana.

    • 09h22

      Inna Modja, une star au service de la cause C’est avec fierté que la jeune chanteuse franco-malienne a publié sur ses réseaux sociaux l’inauguration de la Maison des femmes à Saint-Denis le 8 juillet. Un projet qu’elle soutient depuis des années et dont la concrétisation permettra de soutenir les femmes victimes de violences ou en situation de vulnérabilité. Elles pourront y trouver un abri pour elles et leurs enfants. « Je me souviens quand c’était juste un parking. Aujourd’hui c’est un lieu qui va accueillir les femmes victimes de violences ou qui ont besoin d’aide. Je suis fière d’être la marraine de cette maison, car, vous le savez, la condition des femmes et petites filles me tient particulièrement à coeur, et j’en ai fait mon combat » a-t-elle déclaré.

    • 09h21

      Tal B Halala fait le show le 15 juillet Le célèbre rappeur du Mali rap organise un concert live pour son public bamakois le vendredi 15 juillet 2016 au Ciné Magic de Bamako (ex- Babemba). Ce sera l’occasion pour Tal-B, au civil Youssouf Traoré dit « Boua », de présenter son nouvel album « ‎Sinignèsigui » (avenir, en bambara) à ses fans. Un concert que l’on peut qualifier d’intime quand l’on sait que la jeune star est capable à lui tout seul de remplir le stade omnisports de Bamako, à l’image des grandes stars internationales. Ce concert précède ceux de Kayes le 7 juillet et de Sikasso le 9 juillet.

    • 09h20

      Basketball C’est parti pour le Top 12 ! Le coup d’envoi de l’édition 2016 du championnat national Top 12 a été donné ce dimanche 10 juillet au Palais des sports à l’ACI 2000. Douze équipes divisées en deux poules de six (hommes et dames) prennent part à ce grand rendez-vous du basketball malien. La compétition se déroulera jusqu’au 19 juillet prochain. Les rencontres se jouent à la fois à l’ACI 2000 et au Stade du 26 mars. Le Top 12 est une compétition de haut niveau qui regroupe les meilleures formations du district de Bamako et des régions. Dans la catégorie homme, l’AS Réal, le Stade Malien et les militaires de l’USFAS sont les favoris de la poule A. Quant à la poule B, l’AS Police et l’Attar Club de Kidal affronteront dans un système « aller » simple le CBD, Jeanne d’Arc, le Débo club et l’USM. Au terme des oppositions, les quatre meilleures équipes des deux catégories disputeront le « Play off » afin de déterminer le champion national de chaque catégorie.

    • 09h17

      Pénurie d’eau à Tombouctou La population de la ville des 333 Saints est confrontée à une grave pénurie d’eau depuis plusieurs jours. Aucun quartier n’est épargné et l’eau ne coule que quelques heures dans la journée, en général à partir de 16h. Les femmes doivent désormais se livrer à la corvée d’eau, alors que même les bornes fontaines tombent en panne, faute d’entretien. La situation inquiète d’autant plus que même l’hôpital de la ville est confronté au problème. « Ils sont en train d’alterner pour approvisionner les gens au robinet », témoigne Fatouma, une habitante de Tombouctou.

    • 09h16

      Kalaban Coro : coup d’accélérateur pour le marché Les travaux du marché de ce grand quartier situé en Commune 5 du district de Bamako devraient bientôt reprendre. Lancés il y a plus de 5 ans, ils ont été laissés à l’abandon et les installations à moitié achevées servent désormais de repaire aux bandits. C’est d’ailleurs des accrochages entre ces derniers et les forces de police la semaine dernière qui ont poussé le maire, Issa Bocar Ballo, à réagir. Le déguerpissement des squatteurs n’est plus qu’une question d’heures et les travaux devraient bientôt redémarrer, a promis le maire.

    • mercredi 13 juillet
    • 15h42

      Marche à Gao : les manifestants de la résistance civile battent à nouveau le pavé La marche enclenchée hier mardi 12 juillet dans la ville de Gao contre la mise en place des autorités intérimaires et qui avait fait 4 morts et 52 blessés, a été, contre toute attente, reconduite ce matin. Environ 1000 manifestants ont marché entre le gouvernorat et le conseil régional. Ils souhaitent le départ de plusieurs autorités de Gao notamment le gouverneur.

    • 09h24

      Mali : Nouvelle manifestion contre les autorités intérimaires à Gao Malgré les dégâts causés lors des manifestations organisées par les jeunes de Gao, hier mardi 12 juillet contre les autorités intérimaires à Gao, les jeunes sont motivés pour reprendre cette marche ce mercredi, 13 juillet. Les manifestations d’hier ont entrainé 3 morts et 34 blessés. Les manifestants protestent contre leur non-prise en compte dans le processus de cantonnement ainsi que la cherté des produits de grande consommation tel que le carburant qui a augmenté de 375 à 500, voire 700 FCFA.

    • 08h18

      ADP-Maliba se retire de la majorité Dans une déclaration rendue publique le 12 juillet dernier, le comité exécutif de l’ADP-Maliba a décidé de suspendre sa participation à toutes les activités de la majorité présidentielle. Motifs invoqués : le manque d’un cadre de concertation entre les partis membres et l’absence de vision du groupement pour résoudre les grandes crises du pays. « Tout en assumant pleinement son devoir et son rôle de sentinelle de la démocratie et du développement durable du Mali », le parti entend mener une large concertation sur la question. Créé le 18 mars 2013 par l’entrepreneur Aliou Boubacar Diallo, l’ADP-Maliba compte 4 députés à l’Assemblée nationale.

    • lundi 11 juillet
    • 16h21

      Une fusillade a éclaté en début d’après-midi dans le quartier de Koulouba entre un ancien élément de la Garde nationale et des policiers venus l’arrêter.

    • vendredi 08 juillet
    • 15h58

      Bac : top départ le 11 juillet Pendant 4 jours, les candidats devront prouver, aux cours des épreuves écrites, qu’ils ont assimilé les cours dispensés durant ces 9 derniers mois par leurs enseignants. Les milliers de candidats frappent ainsi aux portes des universités, dont l’effectif dépasse de loin les capacités des infrastructures d’accueil. Les années précédentes, de nouveaux bacheliers ont dû patienter près de douze mois avant d’avoir accès aux universités, en raison notamment des années académiques irrégulièrement longues du fait des arrêts incessants des cours. En attendant, les semaines à venir détermineront si les candidats au bac 2016 feront mieux que ceux de l’année dernière, dont seulement 18% ont été admis.

    • 15h57

      Le gala des juristes Les étudiants de la Faculté de Droit de l’Université catholique de l’Afrique de l’ouest (UCAO), organisent pour la troisième année consécutive le gala du juriste au sein de leur établissement ce vendredi 8 juillet. Le thème choisi cette année est « exaltation d’excellence ». Selon les organisateurs, cet événement ouvert au public est une occasion de lever un pan de voile sur les activités des juristes afin de faire connaitre au plus grand nombre l’étendue de leurs compétences.

    • 09h48

      Le 27 ème sommet Afrique-France, aura lieu au Mali les 13 et 14 janvier 2017. Les organisateurs mettent les bouchées triples en améliorant divers volets tels que la logistique, la communication, la sécurité, le protocole etc, afin de réussir un événement d’une telle envergure. Une trentaine de jeunes et une dizaine d’agents du Centre International de Conférence de Bamako (CICB), ont été formés au b.a.-ba du protocole. Les bénéficiaires vont appuyés le Comité national d’organisation du sommet Afrique-France (CNOSAF), dans le cadre de l’organisation, l’accueil et l’accompagnement des personnalités.

    • jeudi 07 juillet
    • 13h46

      Mali : Deux citernes de la Minusma ont été incendiées mercredi 6 juillet par des hommes armés à la gare de In-Bassossotan situé entre Gossi et Hombori dans le nord du Mali. Selon des sources locales les chauffeurs des véhicules ont été épargnés par les assaillants arrivés sur deux motos.

    • 13h35

      Le Togo projette d’honorer la mémoire de ses casques bleus tués au Mali ce vendredi, 08 juillet 2016, un hommage sera rendu aux cinq casques bleues togolais qui sont tombé sur le champ d’honneur, le 29 Mai à sévaré, a annoncé lundi le gouvernement togolais. Les cinq soldats tués lors d’une embuscade à Sévaré non loin de Mopti au centre du Mali appartenaient au régiment blindé de reconnaissance et d’appui et au 4e régiment d’infanterie. Cet hommage sera une occasion pour les Togolais de prier pour le repos éternel des âmes de ces cinq défenseurs de la paix.

    • mercredi 06 juillet
    • 15h16

      La MINUSMA déplore la mort de deux Casques bleus suite à un exercice à Kidal Ce matin vers dix heures, l’explosion accidentelle d’un mortier a entraîné la mort de deux Casques bleus de la MINUSMA lors d’un exercice sur un champ de tirs à Kidal. L’explosion a également infligé de graves blessures à un autre Casque bleu qui reçoit actuellement des soins médicaux appropriés. Une enquête interne est en cours afin de préciser les circonstances exactes de ce dramatique accident.

    • 15h00

      La production agricole de l’Afrique subsaharienne devrait progresser de 26%, sur les 10 prochaines années. C’est ce qui ressort du rapport Perspectives agricoles 2016-2025, coréalisé par l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Cependant, souligne le document, cette production ne sera pas suffisante pour éradiquer le déficit alimentaire que connaît la région puisque la demande, elle, devrait progresser de 30% sur la prochaine décennie, à un rythme annuel de 3%. Néanmoins, les performances de l’agriculture africaine permettront de faire passer le taux de sous-alimentation de 23% à 19%.

    • jeudi 30 juin
    • 09h44

      Report des examens de la FLSL : Les étudiants de la FLSL ne savent plus à quel saint se vouer depuis l’annonce du report de la date des évaluations de fin d’année. Alors que l’année s’était déroulée sans perturbation majeure, cette Faculté est rattrapée par les maux des autres établissements. En effet, la décision s’expliquerait par le non-paiement des heures supplémentaire aux professeurs. Ces derniers, à l’instar de leurs collègues d’autres Facultés, ont donc décidé de bloquer l’organisation des examens jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

    • 08h47

      Intempéries : Ségou se prépare à faire face La région de Ségou ne veut plus se laisser surprendre par les inondations, récurrentes ces dernières années en période hivernale. Une soixantaine de personnes participent ainsi depuis ce lundi 27 juin, à une formation sur la gestion et prévention des catastrophes naturelles, à San. L’objectif est de préparer la population à gérer des cas d’inondations. Comme pour illustrer la pertinence de cette rencontre, deux jours plus tôt, dans le cercle de Bla, toujours dans la région de Ségou, des pluies diluviennes ont provoqué d’importants dégâts matériels. Une vingtaine de maisons écroulées, des bétails emportés ainsi que des céréales, c’est le bilan des dégâts causés dans 4 villages du cercle, avec une moyenne de 120 mm de pluies. Une délégation composée des membres de la direction régionale du développement social et la protection civile s’est rendue sur les lieux pour apporter leur soutien aux sinistrés, qui ont bénéficié de kits d’hygiène, de céréales et de matériel.

    • 08h39

      Guillaume Soro offre Sidiki Diabaté à Bouaké Pour la célébration de la fête de ramadan, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’ivoire, Guillaume Kigbafori Soro, grand fan du jeune prodige de la kora, Sidiki Diabaté, offre à la population de Bouaké un concert live gratuit le dimanche 10 juillet. L’événement aura lieu à partir de 16h sur le boulevard municipal de Bouaké. On se souvient qu’en mai dernier, la jeune étoile montante de la musique malienne avait enflammé le Palais de la culture de Treichville (Abidjan) avec un méga-concert à guichets fermés. Juste avant Bouaké, Sidiki sera sur scène le 9 juin à Daloa, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.

    • 08h37

      15 ans du RPM Sous le signe de la paix et de la réconciliation : Créé en 2001, à la veille de l’élection présidentielle de 2002 par une partie des militants et cadres de l’Adema afin de soutenir la candidature d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le Rassemblement pour le Mali (RPM) souffle ce 30 juin ses 15 bougies. Un anniversaire qui sera l’occasion de mieux évaluer le chemin parcouru afin d’arrondir beaucoup d’angles, quand on sait que le congrès du parti, maintes fois reporté, aura enfin lieu les 16 et 17 juillet. Douze ans de luttes, trois ans de gestion du pouvoir pour ce parti qui « est en train de grandir, même si l’on peut observer quelques difficultés de compréhension dans son fonctionnement. Ce qui est inhérent à tout parti au pouvoir », souligne le président de la jeunesse du parti des Tisserands, et non moins président du groupe parlementaire RPM. Selon Moussa Timbiné, « il est clair que le RPM demeure l’épine dorsale de la majorité présidentielle, avec pour objectif d’aider le président IBK dans sa tâche ». Néanmoins, d’autres cadres du parti jugent le bilan de trois ans de gestion RPM « peu glorieux », et s’apprêtent à en découdre lors du congrès, qui ne devrait pourtant pas aboutir à de grands changements dans la gouvernance du parti.

    • 08h34

      Unanimité pour l’Institut Ahmed Baba À l’ordre du jour de la séance plénière du mardi 28 juin 2016 de l’Assemblée nationale, l’examen du projet de loi abrogeant et remplaçant l’ordonnance N°99-044/P-RM du 30 septembre 1999, portant création de l’Institut des hautes études et de recherches islamiques Ahmed Baba de Tombouctou (IHERI-ABT). Le projet de loi, qui était défendu par le ministre de l’Enseignement supérieur, Me Mountaga Tall, a été adopté à l’unanimité des 114 députés présents.

    • 08h34

      MINUSMA : plus offensive et combative Le Conseil de sécurité des Nations unies a renouvelé ce 29 juin le mandat de la MINUSMA. Il entre en vigueur à partir du 1er juillet et va permettre aux forces onusiennes de faire face à la recrudescence de l’insécurité et aux attaques répétitives. La mission sera renforcée en termes d’effectifs par 2500 soldats et policiers supplémentaires. Ses prérogatives pour lutter contre les terroristes sont aussi élargies. Pour rendre la MINUSMA, plus robuste, offensive et combative, le conseil a doté la mission des drones de surveillance, de nouveaux blindés et hélicoptères.

    • 08h32

      Éliminatoires mondial 2018 : le Mali face à la Côte d’Ivoire Les Aigles du Mali affronteront les Éléphants de la Côte d’Ivoire lors de la première rencontre des éliminatoires du mondial 2018 en Russie. Les Aigles sont logés dans le groupe C avec deux anciens mondialistes, la Côte d’Ivoire et le Maroc, et un outsider, le Gabon. Championne d’Afrique en titre et présente aux trois dernières Coupes du Monde, la Côte d’Ivoire est sans aucun doute la favorite du groupe C. Elle recevra les Maliens le 3 octobre prochain à Abidjan. Pour Boubacar Baba Diarra, président de la Fédération malienne de football (FMF), la qualification passe par une organisation autour de l’équipe. « Je pense que le coup est jouable », a-t-il déclaré. Pour Alain Giresse, le sélectionneur national, il n’y a pas de petite équipe à ce stade de la compétition. « Nous sommes notre premier adversaire », reconnaît-il. Rendez-vous donc le 3 octobre.

    • mardi 28 juin
    • 11h23

      Au Mali, les forces internationales menacées de représailles dans une vidéo d’Iyad Ag Ghaly… C’est une apparition qui fait du bruit au Mali. Dans une vidéo publiée sur internet le djihadiste Iyad Ag Ghaly menace de nouveau les forces internationales présentes au Mali, de représailles.

L’Hebdo - édition du 21.10.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité